Annoncée par Volkswagen Group Components, filiale du géant allemand, cette nouvelle borne en courant continu (DC) a déjà démarré ses tests sur cinq sites pilotes.

Après le robot de charge autonome et la borne rapide mobile, Volkswagen poursuit ses réflexions autour de l’écosystème de charge. Dernière nouveauté en date : une wallbox DC configurée en 22 kW. Dans son communiqué, Volkswagen explique vouloir commercialiser le produit rapidement en tant que solution complémentaire à la wallbox AC 11 kW qu’il propose déjà à ses clients.

Pour le constructeur, cette borne se présente comme une solution intermédiaire entre l’AC et la charge rapide. Si un particulier aura évidemment la possibilité d’installer la borne chez lui, ce sont surtout les professionnels qui sont visés. À la fois moins chère et moins imposante que les bornes à charge rapide ou ultrarapide, cette borne DC 22 kW pourrait facilement s’intégrer dans les parkings des supermarchés ou des centres commerciaux. Pour y accéder, il faudra évidemment que le véhicule soit doté du connecteur Combo.

Entrée dans sa phase finale de développement, la wallbox DC de Volkswagen fait actuellement l’objet de tests sur cinq sites pilotes du constructeur à Wolfsburg, Braunschweig, Hanovre, Salzgitter et Kassel.



Une borne « V2G ready »

Au-delà de ses capacités de recharge, cette nouvelle borne intégrera des fonctionnalités liées à la charge bidirectionnelle, le fameux Vehicle-to-grid (V2G). « À condition qu’un véhicule électrique ait cette fonction à l’avenir, il peut servir, par exemple, de dispositif de stockage d’énergie pour sa propre maison ou de tampon pour le réseau électrique », précise le communiqué du constructeur.

Reste à savoir à quel horizon cette possibilité de charge bidirectionnelle sera activée. À ce stade, aucune norme n’a été établie sur le Combo. En DC, seul le CHAdeMO autorise aujourd’hui le V2G, mais avec une offre qui fond comme neige au soleil.