Bolloré et PSA viennent d'officialiser un partenariat visant à introduire une cinquantaine de Citroën C-Zero au sein des services d'autopartage du groupe breton à Lyon et à Bordeaux.

Bien plus qu’un simple constructeur, PSA souhaite étendre son offre et ses compétences aux nouvelles mobilités et s’associe avec Bolloré pour intégrer sa Citroën C-Zero aux dispositifs d’autopartage du groupe breton.

citroen-c-zero-bluely-02

Au total, une cinquantaine d’exemplaires de la citadine électrique seront intégrés aux services opérés par Bolloré à Lyon et à Bordeaux. 30 C-Zero seront ainsi déployées au sein du service lyonnais Bluely dès le mois d’octobre et 20 autres à Bordeaux pour Bluecub.

« Pour nous, l’objectif est de compléter notre offre avec un véhicule cinq portes capable d’offrir davantage de possibilités à nos clients » résume Marie Bolloré, à la tête des applications mobilité électrique du Groupe Bolloré, que nous avons pu rencontrer lors d’une table-ronde organisée lors du Mondial de l’Automobile de Paris.

Si Bolloré continue d’utiliser majoritairement ses Bluecar pour ses dispositifs d’autopartage, ce n’est pas la première fois que le groupe intègre des modèles venant d’autres constructeurs puisque la société compte déjà une trentaine de Renault Twizy réparties entre Lyon et Bordeaux.

Associés pour la production de la petite e-Méhari, les deux partenaires envisagent également de l’intégrer à un service d’autopartage dans une ville « plus au sud » dont le nom n’a pas encore été révélé. A suivre…

citroen-c-zero-bluely-03

Autopartage électrique : la Citroën C-Zero se branche avec Bolloré
5 (100%) 3 votes