18 mois après le lancement du service d’autopartage expérimental Cité Lib by Ha:mo à Grenoble, Toyota dresse un premier bilan positif, annonçant avoir séduit plus de 1000 abonnés avec un taux de satisfaction de 92 %.

Lancé fin 2014 par Grenoble-Alpes Métropole, la Ville de Grenoble, Toyota, CitéLib et EDF, le dispositif Cité Lib by Ha:mo est unique en Europe puisqu’il s’agit du seul terrain d’expérimentation des quadricycles électriques développés par Toyota : le Coms et surtout l’i-Road, un engin au look futuriste qui se distingue par un fonctionnement plutôt original. A mi-chemin entre le deux-roues et la voiture, le Toyota i-Road se penche dans les virages à l’image du Piaggio MP3. Surtout, sa roue directrice est à l’arrière ce qui est assez déroutant lors de sa prise en main, le train arrière donnant l’impression de « chasser » sur la route. Strictement limités à 45 km/h, les deux véhicules disposent de 35 à 50 kilomètres d’autonomie en usage « réel ».

toyota-i-road-0001

Plus de 1000 abonnés

Solution de mobilité du dernier kilomètre destinée à compléter les autres modes de transport, notamment TER et voitures individuelle, le service Cité Lib by Ha:mo se compose de 70 véhicules répartis dans 27 stations de l’agglomération grenobloise. Les véhicules peuvent être réservés directement via Smartphone sans retour imposé au point de départ avec un tarif de 1 euro pour 15 minutes d’utilisation.



Selon les partenaires du projet, plus de 1000 abonnés auraient déjà souscris au service avec un taux de satisfaction de l’ordre de 92 %. Les données communiquées révèlent par ailleurs que 71% des utilisateurs Cité Lib by Ha:mo utilisent au moins deux modes de transports différents (transports en commun, vélo ou voiture) ; 43% ont un abonnement aux services de transports existants (TAG, Trans’Isère ou SNCF) et 74% possèdent au moins une voiture.

« Le bilan à mi-parcours de cette expérimentation unique en son genre confirme son fort potentiel et son intégration dans une perspective multimodale. Cité Lib by Ha:mo se positionne comme une réponse innovante et durable aux nouveaux besoins de mobilité et complète l’offre existante de transports en commun et de déplacements doux » souligne Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole.

Bientôt ouvert aux 16-18 ans

Alors que Cité lib by Ha:mo inaugurait il y a quelques jours son premier « Club utilisateurs », le dispositif sera prochainement ouvert aux 16-18 ans qui pourront utiliser les Coms pour leurs trajets.

Pour les partenaires du projet, il s’agit d’offrir aux plus jeunes une alternative aux deux-roues avec un véhicule quatre-roues à la fois abordable et plus sécurisant. Cette nouvelle étape de l’expérimentation Cité Lib devrait être lancée dans le courant du mois de septembre.

Certains d’entre vous ont-ils utilisé le service Cité lib by Ha:mo ? Qu’en avez-vous pensé ?