La recharge gratuite des électriques sera bientôt de l’histoire ancienne…

La voiture électrique a très longtemps profité d’un argument de poids face aux thermiques : pouvoir faire le plein gratuitement ou à moindre coût. Mais le segment évolue fortement et le nombre de voitures électriques en circulation augmente considérablement. Ce qui pousse de nombreux opérateurs à revoir leurs offres.

Après Ionity, qui a par exemple oublié son forfait de 8 € par recharge au profit d’une facturation à la minute prohibitive, c’est désormais au tour de la chaîne de centres commerciaux Westfield et de Nissan (partenaire d’Ikea et Auchan) de coller des grilles tarifaires sur les bornes.

C’est ce que révèlent nos confrères de Challenges, renseignés par les porte-parole des deux entités. Du côté de Westfield, c’est Izivia qui reprend l’exploitation et cesse donc la gratuité des bornes pouvant délivrer 22 kW de puissance. Désormais, les 21 centres commerciaux en France proposeront un service de recharge facturé 0,25 €/kWh.



 

Ikea et Auchan en passe d’abandonner le service de recharge ?

Chez Nissan la stratégie est encore différente : le constructeur japonais a fait le choix de lancer la carte PlugSurfing à l’approche de fin la du contrat qui le lie à Ikea et Auchan. La marque se défend avec une carte qui ouvre les portes à un réseau plus dense, mais les propriétaires de Nissan Leaf, souvent attirés par les bornes CHAdeMO gratuites, ne pourront plus en profiter.

D’après Challenges, les bornes risquent d’être laissées pour compte puisqu’aucun plan n’a été prévu chez ces géants du commerce. Ainsi, le service est « provisoirement suspendu » chez Ikea alors qu’Auchan affirme que le cas est à l’étude, mais qu’il y a peu d’appétence de la part des clients pour recharger les voitures. Voilà qui annonce en filigrane la fin d’un service.