L’interopérabilité continue de s'organiser en France. Après le GIREVE, l’Association Française pour l’Itinérance de la Recharge Électrique des Véhicules (AFIREV) vient de voir le jour. Objectif : organiser l'interopérabilité des points de charge en fédérant tous les acteurs concernés.

Officiellement fondée début mars, l’AFIREV vise à réunir tous les acteurs de la mobilité électrique (opérateurs, fournisseurs de services etc…) avec pour objectif d’organiser la mise en place de l’itinérance des points de charge entre les différents opérateurs. A l’instar du télépéage pour les autoroutes, il s’agit à terme de pouvoir proposer aux usagers une carte d’accès unique à l’ensemble des réseaux, une plateforme de « roaming » permettant d’organiser la facturation entre les différents opérateurs.

Bolloré, Bouygues Énergies Services, Cofely Ineo (GDF SUEZ), GIREVE, Renault, Sodetrel et Vinci Energies font partie des membres fondateurs de cette association.

« Pour déployer l’itinérance, il faut créer les conditions de l’interopérabilité entre tous les opérateurs, sur les aspects techniques, économiques et juridiques » précise le communique de l’AFIREV qui souhaite fédérer les différentes initiatives françaises tout en assurant une compatibilité internationale, notamment dans les zones transfrontalières. L’association servira également à faire du lobby vis-à-vis des instances européennes pour défendre le point de vue français.

Publicité


 

Publicité