Dans la Vienne, la Centrale électrique de Civaux vient de recevoir une flotte de 50 véhicules électriques Renault-Nissan. Objectif : réduire l'empreinte carbone des déplacements réalisés par l'entreprise et ses salariés.

Cette acquisition fait suite à une enquête menée fin 2014 auprès des employés de la centrale qui ont pu sélectionner les modèles électriques qui correspondaient le mieux à leurs attentes dans une démarche d’achat groupé. Répartis entre des Nissan Leaf et des Renault Zoé, les véhicules électriques sont proposés avec des contrats de location de trois ans.

« Un des responsables du site a décidé il y a quelques années qu’il convenait peut-être de proposer des véhicules électriques à ses collaborateurs dans la mesure où ils habitent en moyenne à cinquante kilomètres de leur lieu de travail. Après un test réussi, nous avons scellé un partenariat avec la centrale », précise Brice Fabry, directeur véhicules électriques et écosystèmes de Nissan West Europe.

A noter que la Centrale envisage d’ores et déjà d’autres achats pour les salariés qui n’ont pas encore franchi le pas. A compter de la mi-mai, une seconde enquête sera lancée pour recueillir de nouvelles candidatures.



Des fourgons e-NV200 pour les services

Au-delà des véhicules pour les salariés, la Centrale a également décidé d’équiper son propre parc avec l’acquisition d’une Nissan Leaf et de quatre fourgons e-NV200 pour ses besoins internes.

Ces véhicules de service seront entre autres utilisés pour les déplacements sur les quelques 15 kilomètres de routes que comprend le site de la centrale de Civaux…

Des fourgons électriques Nissan e-NV200 ont rejoint la flotte de véhicules de services de la centrale de Civeaux

Des fourgons électriques Nissan e-NV200 ont rejoint la flotte de véhicules de services de la centrale de Civeaux