Austin Mini électrique

Marque de la société britannique Swindon Powertrain spécialisée dans la conception de groupes motopropulseurs pour les constructeurs de supercars, Swind s’intéresse désormais à la mobilité électrique.

Elle le prouve en s’attaquant à ce véhicule de légende outre-Manche, et ailleurs, qu’on appelait Austin Mini dans sa première vie, il y a une quarantaine d’années. Un exemplaire parfaitement restauré et converti à l’électrique vient tout juste d’être présenté au London Classic Car Show qui a ouvert ses portes hier, jeudi 14 février 2019.

Equipée d’une batterie lithium-ion de 24 kWh de capacité, en alimentation d’un moteur électrique de 80 kW de puissance, la Swind E Classic Mini serait dotée d’une autonomie de 200 kilomètres. En standard, la régénération du pack s’effectue en 4 heures via un connecteur type 2. Mais la recharge rapide est disponible en option. Egalement sur demande : système d’infodivertissement et de navigation GPS, direction assistée, capote coulissante sur toute la longueur, climatisation, kit de réglage des performances.

Depuis ses sièges chauffants en cuir, on doit pouvoir encaisser l’exercice du 0 à 100 km/h, réalisable en 9,2 secondes. Vitesse maximale : 130 km/h.

Fidèle à la présentation originale de la Mini, la Swind E Classic Mini est déjà disponible en une série limitée de 100 exemplaires, avec conduite à droite ou à gauche, dès 90.000 euros environ.

100 Mini anciennes restaurées et converties à l’électrique par Swind
4.2 (83.33%) 12 votes