Tarifs en France, pré-réservations, formation du réseau mais aussi arrivée d’une nouvelle gamme hybride rechargeable en 2019… Avec Lahouari Bennaoum, Directeur d’Audi France, Automobile-Propre revient sur la stratégie du constructeur aux anneaux en matière d’électrification.

Les tarifs français annoncés au Mondial

79.900 € en Allemagne, quid de la France ? « On ne sera pas très loin de ce prix-là en France » nous répond Lahouari Bennaoum qui nous invite à patienter jusqu’au Mondial de l’Automobile pour connaitre en détails les tarifs pour l’hexagone.

« Sur Audi e-tron, on va être beaucoup plus sur de l’entreprise. Mais sur les pré-réservations que nous avons aujourd’hui, on voit que la part de particulier n’est pas en reste » précise le représentant d’Audi France qui estime un mix de ventes de l’ordre de 30/70 entre particuliers et entreprises.

« Nous avons 10.000 véhicules dans le monde qui ont été pré-réservés » chiffre t-il sans pour autant donner de détails quant au nombre de réservations enregistrées pour le marché français. Lancé il y a plusieurs mois, le système offre aux pré-réservataires un accès prioritaire au modèle mais aussi à sa série limitée :  l’Audi e-tron Launch Edition. Marquant le lancement du modèle, cette série spéciale sera produite à 2300 exemplaires dans le monde, dont 100 réservés au marché français.

144 sites en France

« Tout le réseau, nos 144 sites, pourra accueillir le client pour de l’entretien » précise Lahouari Bennaou. « Il y a eu un grand programme de formations qui se poursuit actuellement » renchérit-il, indiquant l’existence de deux niveaux d’habilitation. Le premier, « léger », pour assurer l’entretien courant et le second « plus musclé » pour intervenir directement sur les modules batterie.

« On a déjà notre propre centre de réparation géré par Audi France. Au fur et à mesure de la montée en puissance du véhicule électrique, on va ouvrir d’autres centres de réparation de ce type » explique le dirigeant d’Audi France.

Cumulant 95 kWh de capacité énergétique pour une autonomie supérieure à 400 km en WLTP, la batterie de l’Audi e-tron se divise en différents modules…

Une nouvelle gamme hybride rechargeable dès 2019

Pour atteindre l’objectif d’un tiers de ventes en « électrique » d’ici à 2025, Audi compte s’appuyer sur un panel de solutions. Pour l’électrique, il y a l’Audi e-tron mais également la future Audi e-tron GT. Attendue fin novembre au salon de Los Angeles, celle-ci devrait être lancée au début des années 2020. Pour le reste, Audi s’appuiera sur le développement du mild-hybrid, technologie en 48 volts déjà proposée sur les nouvelles A8 et A6, mais aussi sur le renouvellement de sa gamme hybride rechargeable.

Hors caméra, le directeur d’Audi France nous a notamment confirmé la reconduction de la technologie « plug-in hybrid » sur l’A3 et le Q7 – dont les commandes sont aujourd’hui suspendues en raison du nouveau cycle WLTP – mais aussi l’arrivée d’un à deux modèles inédits dès 2019.

Une technologie hybride rechargeable dont les caractéristiques seront revues à la hausse, notamment sur la partie motorisation et batterie pour offrir davantage d’autonomie en mode électrique. Au sein de la gamme Audi, cette nouvelle famille hybride rechargeable sera regroupée sous une nouvelle appellation, Audi souhaitant désormais réserver le terme « e-tron » à ses modèles 100 % électriques.

 

Audi e-tron : « Nous avons reçu 10.000 pré-réservations dans le monde »
4.8 (96.67%) 6 vote[s]