Pour sensibiliser les enfants à la mobilité électrique, le fabricant de bornes de recharge hollandais EVBox a équipé deux écoles Montessori à Amsterdam. Spécialement modifiées pour leur visée pédagogique, elles sont installées dans les cours de récréation.

Lorsqu’ils obtiendront leur permis de conduire, d’ici une dizaine d’années, les voitures électriques seront probablement devenues la norme. A Amsterdam, les élèves de deux écoles primaires « Montessori » s’y préparent, grâce à des bornes de recharge éducatives fournies par EVBox. Des modèles réels mais non-fonctionnels pour des raisons évidentes de sécurité, équipés de câbles de recharge type 2 et signalés par des panneaux réglementaires, avec lesquels les enfants peuvent jouer librement dans la cour de récréation.



Des pompes à essence dans les autres écoles

L’installation était un « devoir […] pour préparer nos élèves à l’avenir et leur enseigner l’importance d’utiliser durablement les ressources de notre planète », selon Astrid Kopper, directrice de la Buitenveldetse Montessorischool, une des écoles bénéficiaires. « Ajouter une station de recharge à notre nouveau terrain de jeu a du sens. Ce n’est pas une pompe à essence comme on peut le voir dans de nombreuses écoles hollandaises » a t-elle ajoutée.

« Pour de nombreux adultes, conduire un véhicule électrique est toujours une chose à laquelle il faut s’habituer mais ça ne doit pas l’être avec les enfants » a lancé Kristof Vereenooghe, le PDG d’EVBox. « J’espère qu’ils se rappelleront avec étonnement que nous avons utilisé des combustibles fossiles pour alimenter nos voitures dans le passé » a conclu le patron. On ne sait cependant pas si les élèves de ces écoles sont également formés à lire des plans de métro et à composer un itinéraire en transports en commun.

Des bornes de recharge éducatives dans les cours de récréation, est-ce une bonne chose selon vous ?