Autolib' Paris

J’ai toujours pensé que l’essai d’une voiture électrique est déterminant pour faire comprendre au grand public les enjeux de ces véhicules. Autolib’ y contribue fortement et fête aujourd’hui sa 100 000 ème utilisation.

Il faut reconnaître qu’Autolib’ est un pari complètement dingue. Concevoir et fabriquer une voiture 100% électrique, construire et installer des centaines de stations d’autopartage dans la capitale française et en assurer la logistique, l’entretien, le service client… Il fallait un grain de folie et une sacrée confiance dans la mobilité électrique et l’autopartage pour en arriver là !

Publicité


Alors chapeau bas, 100 000 locations en un peu moins de 6 mois, c’est une réussite. Pour ceux qui aiment les chiffres, cela fait 735 locations par jour en moyenne, soit un peu plus de 30 locations par heure, depuis l’ouverture du service le 5 décembre 2011. Bien sûr, c’est une moyenne, et le plus impressionnant est que, chaque semaine, le nombre d’utilisations d’Autolib’ augmente de 10 %, passant de 2 500 la semaine de son lancement à plus de 10 000 utilisations la semaine du 9 au 15 avril.

Pour l’occasion, Autolib’ nous dévoile le profil du 100 000ème utilisateur, qui s’est vu offrir au passage un abonnement d’un an ainsi qu’un dîner pour deux personnes au restaurant de la Tour Eiffel :

« Maximilien Pradines travaille dans le notariat et habite à Reuil-Malmaison où il a pris un abonnement premium le 15 mars 2012. Contacté ce matin par le service client Autolib’, il explique qu’il utilise deux à trois fois par semaine la Bluecar pour sortir diner dans Paris. Propriétaire de deux voitures avec sa fiancée, ils préfèrent aujourd’hui se déplacer en Autolib’ pour des raisons économiques et surtout pratiques en centre ville. »

Je ne sais pas si ce profil est représentatif des utilisateurs d’Autolib’, mais ce qui est certain c’est qu’Autolib’ est une belle révolution dans les modes de transports des parisiens. J’espère que le concept va désormais pouvoir pérenniser son modèle économique pour pouvoir faire des émules dans d’autres villes…

Publicité