Volkswagen vient d’annoncer un investissement colossal de 120 milliards d’euros pour accélérer le développement de l’électrification. Le groupe allemand met également 60 milliards pour mettre au point de nouvelles technologies en lien avec les moteurs à combustion.

Volkswagen compte bien rester dans la course en matière d’électrification et s’apprête à investir une somme record de 120 milliards d’euros dans le développement des technologies en lien avec les voitures électriques. Mais cela ne l’empêche pas d’investir aussi 60 milliards pour « continuer le développement des moteurs thermiques ».

Parmi les grands projets électriques entre aujourd’hui et 2028, il y a le développement de la nouvelle plateforme SSP. La plupart des prochains modèles du groupe seront basés sur cette fameuse « Scalable Systems Platform ». Elle doit remplacer les actuelles MEB et PPE. La SSP est attendue pour 2028, pas avant. Le premier modèle à en bénéficier pourrait être le Trinity, un projet reporté au fil des années, ou alors la Golf 9.

Dans son plan, Volkswagen dévoile aussi qu’il prévoit de « compenser le ralentissement des ventes sur les voitures électriques par davantage d’hybrides rechargeables ». Au cours du premier trimestre 2023, les ventes de véhicules électriques du groupe ont chuté de 24,3 % sur le Vieux continent et de 3,3 % à travers le monde. En Chine, le constructeur allemand n’est pas en très bonne posture face aux concurrents locaux sur le segment de l’électrique. Volkswagen tente de s’en sortir en nouant des partenariats.

À lire aussi Voitures électriques : Ford continue de prendre des décisions contradictoires

Enfin, avec sa filiale PowerCo, Volkswagen a toujours souhaité fabriquer ses propres batteries. Mais le développement de l’entreprise progresse également moins vite qu’espéré. PowerCo devait initialement fournir des pack de batteries pour 3 millions de voitures électriques d’ici 2030. Si le début de la production pour 2025 est maintenu, Arno Antlitz, le directeur financier du groupe, estime que « la montée en puissance des usines de batteries va prendre plus de temps que prévu ».

En 2023, Volkswagen était encore très loin de ses objectifs avec seulement 8 % de voitures électriques vendues sur les 4,87 millions de modèles écoulés à travers le monde. Vu l’état actuel du marché, l’entreprise ne s’attend malheureusement pas à faire beaucoup mieux en 2024.