Avec 19.652 unités vendues sur l’année 2019, le marché français du véhicule électrique d’occasion enregistre une hausse de 55 % par rapport à 2018.

Alors que le prix à l’achat reste une contrainte pour bon nombre de consommateur, le marché de l’occasion est considéré comme un bon levier pour démocratiser la technologie. Publié par l’AVERE France et l’Argus, le dernier baromètre du marché du véhicule électrique d’occasion témoigne d’une véritable dynamique du secteur.

« Alors qu’au 1er semestre 2019, nous avions compté 8 851 véhicules électriques de seconde main vendus en France, il s’en est vendu près de 11 000 sur la deuxième partie de l’année » chiffre le baromètre qui dénombre un total de 19.652 transactions enregistrées au cours de l’année écoulée, soit une progression de 55 % par rapport aux 12 681 unités enregistrées en 2018.

La ZOE en tête des ventes

Sans grande surprise, le marché de l’occasion est un peu le reflet du marché du neuf. Portée par son succès et l’offre agressive du constructeur en LLD, la Renault ZOE a été le modèle le plus vendu au cours de l’année écoulée. En progression de 64 % par rapport à 2018, la citadine au losange totalise 11.944 ventes et s’accapare plus de la moitié du marché. Loin derrière, la Nissan Leaf occupe la seconde place du classement avec 1293 exemplaires écoulés, soit 21 % de plus qu’en 2018. Classée troisième, la BMW i3 enregistre un total de 1183 transactions (+36 %), dont 802 équipées d’un prolongateur d’autonomie.

Avec des résultats respectifs de 864 et 696 unités vendues, la Peugeot iOn et la Tesla Model S clôturent ce top 5 qui représente à lui seul 81 % du marché sur l’année écoulée.

ModèleTotal 2019Progression
Renault ZOE11.944+ 64 %
Nissan Leaf1.293+ 21 %
BMW i31.183+ 36 %
Peugeot iOn864+ 14 %
Tesla Model S696+ 45 %

Du côté des acheteurs, la plupart se situent en Ile-de-France (3 317 transactions), en région Auvergne-Rhône-Alpes (2 639 transactions), en Occitanie (2 034), en Nouvelle-Aquitaine (1 980) et dans les Hauts-de-France (1 471).

Valeur de revente

Au-delà des transactions, le baromètre s’est aussi intéressé aux valeurs de reventes des véhicules électriques sur le marché et cite plusieurs exemples. Au bout de trois ans de possession, la valeur de revente moyenne d’une Renault ZOE tourne en moyenne à 12.500 € avec 19.800 kilomètres au compteur contre 13.000 euros et 22.500 kilomètres pour une Renault Clio.

Un comparatif qui chiffre également le délai de vente moyen. Il est plus élevé sur les véhicules électriques que sur les équivalents thermiques, sans doute en raison de la pédagogie qui entoure la vente de ces véhicules. Sur l’électrique, plus de 90 % des ventes sont par ailleurs réalisées par des professionnels là où elles se limitent à 60 % en moyenne sur les véhicules thermiques.

Modèle électriqueEquivalent thermique
RENAULT ZOE

– Prix moyen de vente : 12 500€

– Km moyen : 19 800

– Canaux de vente : 90 % en BtoC

– Délai de vente moyen : 82 jours

RENAULT CLIO

– Prix moyen de vente : 13 000€

– Km moyen : 22 500

– Canaux de vente : 60 % en BtoC

– Délai de vente moyen : 57 jours

NISSAN LEAF

– Prix moyen de vente : 18 500€

– Km moyen : 14 600

– Canaux de vente : 90 % en BtoC

– Délai de vente moyen : 106 jours

NISSAN PULSAR

– Prix moyen de vente : 14 000€

– Km moyen : 24 700

– Canaux de vente : 60 % en BtoC

– Délai de vente : 82 jours

TESLA MODEL S

– Prix moyen de vente : 64 000€

– Km moyen : 90 000

– Canaux de vente : 99 % en BtoC

– Délai de vente moyen : 100 jours

BMW SERIE 5

– Prix moyen de vente : 44 000€

– Km moyen : 30 900

– Canaux de vente : 70 % en BtoC

– Délai de vente moyen : 93 jours

PEUGEOT ION

– Prix moyen de vente : 11 000€

– Km moyen : 5 800

– Canaux de vente : 90 % en BtoC

– Délai de vente moyen : 120 jours

PEUGEOT 108

– Prix moyen de vente : 10 200€

– Km moyen : 14 000

– Canaux de vente : 50 % en BtoC

– Délai de vente moyen : 73 jours

 

Belle progression pour l’hybride rechargeable

Dynamisé par le succès croissant de la LLD, le segment des véhicules hybrides rechargeables d’occasion a lui aussi enregistré une belle progression. Au total, 10.310 transactions ont été réalisées en 2019, soit 37 % de plus qu’en 2018.

En première place, le Mitsubishi Outlander PHEV totalise 1392 transactions, soit presque deux fois plus qu’en 2018. Le SUV nippon est suivi par deux modèles du groupe Volkswagen : la Golf GTE qui totalise 908 transactions et l’Audi A3 e-tron qui boucle l’année avec 713 unités écoulées. Avec respectivement 674 et 603 ventes, les versions hybrides rechargeables de la BMW Serie 2 et du Porsche Cayenne clôturent ce Top 5.

Comme pour le tout électrique, la région Ile-de-France arrive en tête et représente 2360 transactions. Elle est suivie par Auvergne-Rhône-Alpes (1 371), Provence-Alpes-Côte-d’azur (976), Occitanie (894) et Nouvelle-Aquitaine (854).

ModèleTotal 2019Progression
Mitsubishi Outlander PHEV1392+ 98 %
Volkswagen Golf GTE908+ 15 %
Audi A3 e-tron713+ 7 %
BMW Serie 2 PHEV674+ 67 %
Porsche Cayenne PHEV603+ 42 %