Il y a du monde autour du e-Niro, présenté dans sa version européenne sur le stand Kia au Mondial de l’auto de Paris. Le SUV, faux jumeau du Hyundai Kona EV, est désormais disponible en 100% électrique après les versions thermiques, hybrides et hybrides-rechargeables.

Un peu plus long et d’un gabarit à l’apparence plus imposante que le Hyundai Kona EV, le e-Niro partage les mêmes caractéristiques techniques. Il est proposé en deux versions, avec des batteries de 39 et 64 kWh. La première peut parcourir 312 km en cycle mixte WLTP et dispose d’un moteur de 136 chevaux. La seconde étend son rayon d’action à 485 km WLTP. Avec son moteur de 200 chevaux et un couple de 395 Nm, cette version abat le 0 à 100 en 7,8 secondes.

Le SUV s’étend sur 4375 mm de long, 1805 mm de large et 1570 de haut. S’il est plus long que le Kona EV d’une vingtaine de centimètres, il affiche les mêmes dimensions en largeur et en hauteur. Dans l’habitacle, la sensation d’espace est cependant légèrement plus grande. Sur le siège conducteur, l’instrumentation est plus épurée : écran tactile 7 pouces moins saillant, boutons mieux répartis. Sur la console, Kia a fait le choix d’une molette pour sélectionner les positions neutre et marche avant/arrière.

Charge rapide jusqu’à 100 kW

La recharge se fait via la prise Combo dissimulée sous une trappe dans la calandre. En DC, le e-Niro accepte jusqu’à 100 kW, de quoi faire un plein en environ une heure sur une borne rapide. En AC, réservé à la recharge à domicile ou sur bornes publiques, la puissance est limitée à 7 kW.

Déjà disponible à la commande en France, le e-Niro démarre à 32.500 euros bonus écologique déduit pour la version 39 kWh. La version à grande autonomie débute à 36.500 euros bonus déduit en finition de base « e-active ». Une finition d’entrée finalement assez haut-de-gamme puisqu’elle inclut de nombreux équipements comme un pilote automatique de niveau 2, un freinage d’urgence avec détection des piétons, des caméras et radars de recul, des capteurs de pluie, un volant en cuir et un chargeur smartphone à induction.

Le SUV arrivera en concessions à la mi-décembre et les livraisons doivent débuter au premier trimestre 2019. Kia annonce ne pas avoir de quota de ventes pour la France contrairement au Hyundai Kona. Il prévoit cependant environ 3500 commandes l’année prochaine. Le constructeur compte également vendre 15% de voitures électriques sur les trois prochaines années.

Retrouvez toutes les caractéristiques du Kia e-Niro.

Vidéo : e-Niro, le vaisseau amiral du stand Kia au Mondial de l’auto
4.5 (89.41%) 17 votes