Si beaucoup s’inquiètent de la morosité du marché français, les ventes européennes et mondiales de véhicules électriques sont au beau fixe, en partie boostées par le succès de la nouvelle Nissan Leaf.

La nouvelle Leaf dope les ventes européennes

Avec près de 41.000 véhicules électriques écoulés sur le seul mois de mars, dont 52 % de voitures 100 % électriques, l’Europe bat son précédent record, datant de décembre 2015 avec 34.000 unités vendues, et affiche une croissance de 41 % par rapport à la même période l’an dernier.

Avec 6.053 exemplaires écoulés, la nouvelle Nissan Leaf n’est pas étrangère à ces bons résultats. Propulsée largement en tête au classement général, la berline nippone est suivie par la Renault Zoé et la Tesla Model S qui cumulent respectivement 4248 et 2791 exemplaires écoulés.

Sur l’ensemble du premier trimestre, la Zoé conserve sa première place. Avec 8562 unités écoulées, la citadine au losange est suivie de très près par la Nissan Leaf qui, avec 8171 immatriculations enregistrées, devrait en toute logique prendre le dessus au mois d’avril. Troisième, la BMW i3 clôture le trimestre avec un total de 5.703 immatriculations.

Sur l’ensemble du premier trimestre 2018, ce sont 87.243 véhicules électriques qui ont été immatriculés sur le sol européen, dont 51 % d’hybrides rechargeables et 49 % entièrement électriques.

Nissan et Tesla en tête des ventes mondiales

A l’échelle mondiale, on retrouve à nouveau la Nissan Leaf. Avec 21.959 exemplaires écoulés au cours du premier trimestre, dont 11.105 sur le seul mois de mars, la berline nippone surpasse la BAIC EC, très populaire en Chine, et la Toyota Prius PHEV qui totalisent respectivement 19.808 et 12.000 immatriculations sur la même période.

Au classement par constructeurs, c’est Tesla qui prend la première place. Avec près de 30.000 unités livrées, le groupe californien a représenté près de 10 % des ventes mondiales au cours du trimestre écoulé, voire plus si l’on ne compte que les ventes de voitures 100 % électriques. BYD et BMW complètent le podium avec respectivement 28.545 et 24.108 exemplaires écoulés tandis que Nissan s’offre la quatrième place avec 22.524 immatriculations.

Au cumul depuis le début de l’année, ce sont près de 305.000 véhicules électriques qui ont été immatriculés à travers le monde, soit une progression de près de 60 % par rapport au premier trimestre 2017…

Source : http://ev-sales.blogspot.fr/

Véhicules électriques : immatriculations Europe et monde au 1er trimestre 2018
3.6 (71.67%) 12 votes