Assemblé en Chine et disponible depuis plusieurs mois en Allemagne, l’utilitaire électrique Maxus EV 80 sera lancé sous peu sur le marché français…

S’il était jusqu’ici particulièrement restreint, le choix en matière d’utilitaires électriques gros volume devient de plus en plus large. Aux Renault Master ZE et Gruau Electron déjà commercialisés et aux Sprinter électrique et aux Volkswagen e-Crafter dont l’arrivée est annoncée pour 2019 s’ajoute désormais le Maxus EV 80.

Publicité


Assemblé en Chine et commercialisé depuis quelques mois en Allemagne, cet utilitaire électrique puise ses origines en Europe. D’abord conçu en version thermique par le constructeur britannique LDV (Leyland DAF Vans), l’utilitaire est passé entre les mains de propriétaires russes avant d’être racheté par le géant chinois SAIC Motors qui a décidé d’en faire un modèle 100 % électrique.

« En Chine, 10.000 exemplaires ont été produits et achetés. En Europe, la France est le second marché où il est commercialisé après l’Allemagne » résume Michel Albrand. Nouveau représentant de la marque dans l’hexagone, l’homme est loin d’être un novice du monde électro-mobile. Il y a près de dix ans, il avait déjà fondé la société ElecTruckCity. A l’époque, celle-ci avait importé en France les utilitaires électriques de Modec, un constructeur britannique racheté en 2011 par le groupe américain Navistar.

Principal client en Europe, le groupe allemand Maske a commandé 200 exemplaires de l’utilitaire électrique de Maxus.

200 km d’autonomie

L’utilitaire électrique de Maxus est décliné en plusieurs versions. Dans sa version fourgon, il offre jusqu’à 950 kilos de charge utile pour un volume allant jusqu’à 11,4 m3. Dans sa version châssis cabine, sa charge utile grimpe à 1200 kilos.

Annonçant quelque 200 kilomètres d’autonomie, le Maxus 80 EV embarque une batterie lithium-fer de 56 KWh. C’est presque de deux fois plus que celle du Renault Master ZE, limitée à 33 kWh.

Côté motorisation, l’utilitaire fait appel à un moteur développant jusqu’à 75 kW en crête (100 chevaux) autorisant une vitesse maximale de 100 km/h.

Moins de 50.000 € HT

Avec sa batterie et hors bonus écologique, le Maxus EV 80 s’affiche à moins de 50.000 € HT en France dans sa version fourgon ce qui en fait l’un des utilitaires les plus compétitifs du marché.

Dans l’hexagone, la marque ciblera notamment les loueurs mais aussi les distributeurs poids-lourds n’ayant pas d’utilitaires au sein de leur gamme.

Quant à ceux qui s’interrogent sur la fiabilité d’un engin « made in China », Maxus apporte plusieurs arguments rassurants tels que la garantie sur cinq ans ou 100.000 kilomètres du pack batteries et la disponibilité des pièces à « J+1 » grâce à une plateforme logistique européenne gérée par SAIC en Belgique.

Publicité


Pour plus d’information, rendez-vous sur le site officiel du constructeur ou contactez le représentant français par mail.

Maxus EV – Fiche technique version fourgon

  • Longueur : 5700 mm
  • Largeur : 1998 mm
  • Hauteur : 2345 mm
  • Empattement : 3850 mm
  • Sièges : 3
  • Charge remorquable 750 kg
  • Charge utile : 950 kg
  • Volume utile : 10,2 à 11,4 m3

Publicité