Concept Höga

Vendue dans les réseaux Fnac et Darty, la citadine électrique Citroën Ami débride les imaginations. Au point qu’une concurrente plus ingénieuse encore pourrait un jour se présenter.

Un jeune designer californien est véritablement allé très loin dans son concept à 4 roues directrices. Au point qu’il pourrait constituer un excellent poisson d’avril. Mais aussi et surtout un véritable concurrent à la Citroën Ami.



Ryan Schlotthauer a repris au quadricycle électrique chevronné l’idée de la commercialisation dans un réseau de grands magasins. Quelle enseigne à la hauteur de Darty et de la Fnac ? Ikea, par exemple. Ce qui ouvre de nombreuses perspectives créatrices. Le jeune américain va pousser très loin le délire tout en restant 100 % crédible.

Sa citadine électrique s’appelle « Höga ». Ça veut dire « Haute », en suédois. Un mot dont on retrouve forcément la déclinaison masculine sur les cartons d’emballage et les notices du géant scandinave du meuble en kit. La forme, les couleurs, les matériaux employés pour le véhicule sont totalement issus de l’univers Ikea.

Concept Höga

À monter soi-même

Et justement, la Höga serait à monter soi-même, livrable en kit, dans une caisse en bois. Et qui mieux que Renault pour entret… euh… pour vendre cette pseudoconcurrente de l’Ami. Et justement, ça marche très bien, puisque le Losange est déjà associé à Ikea à travers l’offre de location en véhicules électriques de Renault Mobility (service actuellement suspendu en raison de la crise sanitaire).

Ryan Schlotthauer a même imaginé tout un scénario vertueux de recyclage entre le géant suédois, le constructeur français et son service d’autopartage siglé Mobilize. À tel point que le quadricycle EZ-1, qui doit remplacer le Twizy à cette tâche dès 2023, paraît complètement distancé par le concept du talentueux designer. De quoi faire revoir sa copie à Renault ?

Chez Ikea, vous devez suivre tout un parcours à travers le magasin avant d’arriver en caisse. Ce chemin a inspiré le jeune américain dans sa façon de présenter l’utilisation de la Höga dans le quotidien.

Concept Höga

Totale modularité

Ce qu’il y a sans doute de plus génial dans ce concept, c’est sa modularité intérieure qui en ferait un engin totalement adapté à la mobilité multimodale urbaine. Il compte 2 places côte à côte. Celle du passager s’efface pour embarquer votre vélo, un téléviseur panoramique, ou votre berger des Pyrénées.

Une poussette peut également être logée. De toute façon, si vous avez un problème pour embarquer quelque chose, le hayon à l’arrière peut rester entrebâillé. C’est prévu ! Il est reproduit à l’identique à l’avant, facilitant l’usage du véhicule pour une personne en fauteuil roulant.



La tablette tactile numérique de bon format, à droite du volant, séduira les geeks. Ryan Schlotthauer a aussi imaginé un rehausseur pour enfant, une ligne de bagages, etc. Et aussi un prix : 6 500 dollars. Soit environ 5 325 euros. Soit 1 500 euros de moins que la Citroën Ami.

Concept Höga

Avis de l'auteur

Je suis très enthousiaste devant un tel travail qui exploite judicieusement tout l’univers d’Ikea pour parvenir à une offre de citadine électrique. Elle peut faire sourire, mais elle est totalement crédible. À l’image de la Citroën Ami qu’elle surpasse.

Renault et Ikea seraient-ils capables de transformer ce concept en succès commercial ? Je serais presque prêt à parier que le géant suédois du meuble en kit serait davantage ouvert à une telle proposition. Il faut de l’audace pour oser lancer sur le marché un pareil engin !

On imagine bien qu’il y aurait un gros travail à faire sur le volet sécurité. Il faudrait déjà une technologie 48 V, comme celle développée par Valeo. Sinon, pas question de laisser un particulier monter la Höga. Pour un tel quadricycle, c’est très possible.

Il resterait encore la question du montage de la batterie. Une opération qui pourrait être jugée trop dangereuse par le législateur. À moins que le montage s’effectue chez Ikea, au sein d’un atelier dirigé. Avec de la bonne volonté…