Tesla s’apprêterait à lancer la construction d’une quatrième Gigafactory en Europe. Une usine géante qui pourrait être mise en service en 2021 selon Elon Musk. Le patron de la marque a déclaré sa faveur pour une implantation proche de la frontière franco-allemande.

Deux Gigafactory aux États-Unis, une en Chine… la quatrième en Allemagne ? Plusieurs fois évoqué par Tesla, le projet d’installer une super-usine en Europe semble se concrétiser. En marge de la publication des résultats du second trimestre 2019, Elon Musk a fourni quelques explications : « Notre plan est de fournir l’Europe en voitures depuis Fremont (Californie) jusqu’à ce que la Gigafactory européenne soit opérationnelle. Mais nous serons probablement en 2021 avant [qu’elle le soit] » a annoncé le patron de Tesla. D’ici deux ans, l’usine fabriquera donc des batteries mais aussi des véhicules.



Dans un tweet, Elon Musk a dévoilé ses préférences pour le site qui accueillera la Gigafactory. « L’Allemagne est un premier choix pour l’Europe. La frontière franco-allemande est peut-être pertinente, près du Bénélux ». L’usine pourrait éventuellement s’installer dans la ville de Prüm en Allemagne, à une centaine de kilomètres de la frontière française. Tesla y est déjà implanté, après avoir acheté la société de robots-ouvriers Grohmann Engineering en 2016.

Le constructeur californien importe actuellement ses véhicules pré-assemblés en Europe. Seules quelques opérations finales sont réalisées dans l’usine de Tilburg aux Pays-Bas. La croissance du carnet de commandes en Europe et les difficultés de stockage et de livraison ont poussé Tesla a accélérer le projet de Gigafactory sur le vieux-continent. La marque communiquera très certainement davantage d’informations lors de son « Battery and Powertrain Investor Day » qui doit se tenir en février ou mars 2020.