toyota-electrique-2020

Si Toyota semblait jusqu’ici bouder la voiture électrique, ses résultats mitigés dans l’hydrogène le pousse à revoir sa stratégie avec le lancement d’un premier modèle « mass market » à l’horizon 2020.

Pour Toyota, l’avenir passera finalement par la prise. Si le constructeur n’était jusqu’ici que peu enthousiasmé par le marché de la voiture électrique, lui préférant l’hydrogène, les difficultés à imposer sa Toyota Mirai, écoulée à moins de 1000 exemplaires à travers le monde depuis son lancement, le pousse à revoir sa copie.



Alors qu’une possible version électrique de la petite Aygo était déjà évoquée il y a quelques semaines (voir notre article), le quotidien Nikkei a révélé ce lundi que le constructeur allait bientôt annoncer le développement de sa première voiture électrique « mass market ».

Partenariat avec Mazda ?

Déjà partenaire dans la technologie hybride, Toyota et Mazda pourraient étendre leur partage de connaissances au domaine de la voiture électrique.

D’après Automotive-News, les deux constructeurs japonais seraient en pourparlers pour à travailler conjointement dans les domaines des voitures électriques et des véhicules autonomes.

Lancement en 2020

Toujours selon Nikkei, une équipe dédiée au projet devrait être constituée début 2017. Son objectif sera de travailler sur une nouvelle génération de voiture électrique qui pourrait être basée sur les plateformes de la Prius ou de la Corolla.

Doté d’une autonomie de plus de 300 kilomètres, le modèle ne serait pas commercialisé avant 2020 et ciblera les marchés les plus favorables à l’électro-mobilité comme la Californie, la Chine ou le Japon.

De son côté, Toyota n’a pas souhaité commenter les informations de Nikkei, se contentant de préciser qu’il continue de s’orienter vers différentes technologies, véhicules électriques inclus…