tesla-solarcity

Appelés à voter ce jeudi 17 novembre, les actionnaires des deux sociétés ont validé à l’unanimité la fusion entre Tesla et SolarCity. Une victoire pour Elon Musk.

A plus de 85 %, les actionnaires de Tesla et SolarCity ont validé la fusion entre les deux sociétés pour un montant total de 2.6 milliards de dollars. Annoncé en juin dernier, ce projet de fusion avait reçu un accueil plus que mitigé, certains craignant que l’intégration de SolarCity nuise au développement du constructeur californien, et notamment au lancement de la Tesla Model 3, tandis que d’autres dénonçaient un conflit d’intérêt entre les deux sociétés, les deux groupes ayant en commun certains membres de leur conseil d’administration.

Publicité


Opération séduction

Pour convaincre les actionnaires, Elon Musk s’étant lancé dans une vaste opération de séduction, présentant il y a quelques semaines un premier projet commun insistant sur la complémentarité du savoir-faire entre les deux sociétés (voir notre article).


« Je suis persuadé que confiance sera récompensée », a déclaré Elon Musk aux actionnaires à l’issue du vote, annonçant que des « choses importantes » allaient naitre de cette fusion.

Fondée en 2006, soit 3 ans après Tesla, SolarCity devrait notamment permettre à Tesla d’améliorer sa rentabilité et la fusion devrait générer quelques 150 millions de dollars d’économies dès la première année.

Publicité