Les infrastructures de recharge pour voiture électrique

Pour « Mr Tout Le Monde » qui vient d’acheter une voiture électrique, il devrait être normal de pouvoir trouver des places de parking équipées de bornes de recharges près des commerces et commodités. Sinon, acheter un VE n’a pas de sens. Oui, mais à qui revient la mission d’installer et de payer ces bornes de recharge situées sur des espaces accessibles au public ?

Aujourd’hui, les stations-service pour prendre de l’essence ou du gazole sont gérées par des entreprises privées à but commercial. Or, les stations de recharge en électricité pour voitures électriques semblent plus ressembler à un service public qu’à autre chose. Je me demande d’ailleurs pourquoi. Les entreprises privées sont-elles trop frileuses pour s’engager dans ce secteur ?

Dans tous les cas, la plupart des territoires dynamiques pour accueillir des véhicules électriques prennent le problème des infrastructures à bras le corps. D’un point de vue juridique, cela peut parfois être compliqué pour elles… Pour arriver à 2 millions de VE en 2020 comme prévu, il faudrait d’ailleurs mettre le paquet !! Car les enjeux environnementaux, industriels et énergétiques n’attendent pas.

L’article L.2224-37 du Code général des collectivités territoriales confie aux communes le déploiement des infrastructures de recharge, en cas de carence de l’initiative privée. Le livre vert de M. Louis Nègre précise 3 types de montages possibles pour les collectivités :

  1. l’avenant à une délégation de service public de stationnement,
  2. le recours à un partenariat public / privé (PPP),
  3. la création d’une société publique locale (SPL).

Le point commun de ces 3 formes juridiques c’est qu’elles sont portées par des collectivités publiques. On peut alors s’étonner du fait de ne pas trouver d’entreprises privées qui, en France, voudraient se rendre visible dans ce secteur, quitte à investir un peu.

C’est vrai que la plupart d’entre nous suivons les évolutions de la voiture électrique depuis maintenant longtemps, nous sommes peut-être un peu en avance par rapport au reste de la population pour qui le VE reste un peu vague.

Pensez-vous que des entreprises privées vont se positionner sur le créneau de la station de recharge comme c’est aujourd’hui le cas avec les stations-service ?

Quels acteurs pour le développement des infrastructures de recharge ?
Notez cet article