Patak : le roadster électrique venu de Tchéquie


Patak Roadster (2022)

La voiture électrique va-t-elle tuer la passion automobile ? Avec la présentation du petit Patak Roadster en Tchéquie, on serait bien tenté de répondre par la négative.

Publicité

En République tchèque, Skoda n’est pas le seul constructeur automobile. Avec l’arrivée de l’électrique, plusieurs projets sont en développement comme celui de MWM, et donc à présent, Patak Motors avec son petit Roadster.

Il se présente sous la forme d’un roadster au look rétro dans le plus pur style des véhicules des années 20/30. Mais pas les luxueuses Rolls-Royce, Auburn ou Mercedes. Nous sommes plus ici d’ans l’univers des Austin Seven, BMW 3/15 Dixi, avec ses jantes à rayons et son arrière type « boat tail ».

Électrique… ou essence

Hyper compacte, avec seulement 3,36 m de long et 1,36 m de large, la Patak Roadster est en fait homologuée (ou le sera…) en tant que quadricycle, ce qui permettra sa conduite dès l’âge de 16 ans dans certains pays, avec un permis B1. Bien sûr, pour satisfaire à cette catégorie, il ne faut pas s’attendre à des performances ébouriffantes. La puissance ne dépassera pas 20 ch. Malgré cela, la vitesse maximale est annoncée à 125 km/h en essence, 130 en électrique.

La version de base est annoncée à 16 900 €. À ce prix, le Patak Roadster reçoit un moteur essence et une transmission à variation continue. Cette version de base est d’ailleurs nommée Roadster NR, comme No Roof. Pour le toit, il faudra débourser 18 400 €. Et il y aura donc bien des versions électriques facturées 6 000 ou 8 000 € de plus. La différence entre les deux ? L’autonomie. La moins chère se contentera de 100 km d’autonomie. La plus chère grimpera à 250 km, un peu mieux pour la petite balade dominicale.

L’équipement est basique, mais comprend quand même la climatisation, 4 freins à disque, des vitres électriques. Les capteurs d’aide au stationnement sont disponibles en option…

La start-up espère livrer les premiers exemplaires de son Roadster courant 2024. Il est déjà possible de réserver son véhicule moyennant un dépôt de 500 €.

 

Avec le passage à l’électrique, les marques qui ont basé leur histoire sur les moteurs vont-elles disparaître ? Les petits constructeurs pourront-ils survivre ? Toutes les voitures vont-elles devenir des iPhone à roulettes ? Ou pire, un équivalent roulant du frigo, sans âme et sans passion ?

Pas forcément, et l’effervescence autour de ce secteur en termes de création de nouvelles marques en témoigne. Que ce soit en matière de projets de marques à grande diffusion, de sportives de la simple GT à l’hypercar, ou de petits véhicules plus basiques. Comme par exemple l’estonien Nobe… Patak Motors semble y croire aussi et décline d’emblée son projet en électrique, qui pourrait bien devenir assez rapidement le modèle principal.


Publicité

Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2023 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre