Nissan LEAF

Nissan vient de lancer au japon un fond qui permet aux utilisateurs de Nissan LEAF de participer au financement d’actions de reforestation et d’implantations de bornes de recharge… en conduisant leur voiture électrique !

Ce fond comptabilise les émissions de CO2 évitées par les utilisateurs de Nissan LEAF lorsqu’ils conduisent, par rapport à un trajet équivalent avec une voiture thermique. Il génère des crédits d’émissions de CO2 certifiés par le Ministère de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie (METI) puis il les revend à la Green Investment Promotion Organization.

Publicité


Les bénéfices réalisés par la vente de ces crédits seront ensuite investis par le fond dans le soutien à l’installation de bornes de recharge rapide dans le pays et dans des activités de reforestation. Les forêts qui seront crées par ce biais porteront le doux nom de « LEAF forest ».

Nissan Zero Emission Fund

Les émissions de CO2 économisées sont calculées sur la base des données recueillies par le système de navigation Carwings qui équipe les Nissan LEAF. Toutefois, ce calcul ne se base que sur le nombre de kilomètre parcourus et ne prend pas en compte la provenance de l’électricité (et donc le CO2 induit par sa production).

Voilà une initiative intéressante qui gagnerai à être étendue à d’autres pays et qui pourrait inciter les utilisateurs de LEAF à faire encore plus d’éco-conduite, puisque ce paramètre est vraisemblablement pris en compte dans les calculs de CO2 pour le financement de ce fond.

Source : GreenCarCongress

Publicité