Dépassant la Norvège, les Pays-Bas sont devenus le premier marché européen pour la Tesla Model S. Une situation qui ne devrait être que temporaire en raison des évolutions fiscales attendues en 2019.

Au cours des sept premiers mois de l’année, 1927 exemplaires de la Tesla Model S ont été immatriculés sur le marché néerlandais, soit plus du double par rapport à l’an dernier. De quoi permettre aux Pays-Bas de dépasser la Norvège qui, avec 1853 immatriculations, se retrouve en seconde position. Classé troisième, le Royaume-Uni cumule 985 immatriculations tandis que l’Allemagne et la Suisse arrivent en quatrième et cinquième place avec respectivement 907 et 502 unités écoulées.

La Norvège reste toutefois le premier marché de la marque californienne en Europe. Cumulées, les immatriculations de Model S et de Model X atteignent 4.000 exemplaires depuis le début de l’année contre 3.000 pour le marché néerlandais.

Des aides généreuses

Si la Model S est actuellement si populaire aux Pays-Bas, c’est aussi parce que les aides fiscales s’apprêtent à changer. Actuellement, les véhicules électriques bénéficient d’un régime particulièrement avantageux. Réduite à seulement 4 %, les taxes associées aux voitures électriques permettent aux propriétaires d’une Model S d’économiser environ 19.000 euros sur cinq ans.

Une situation qui changera dès l’an prochain puisque le gouvernement néerlandais fera grimper la taxe à 22 % pour les voitures électriques dont le prix de vente dépasse les 50.000 €. Un changement de règles qui affectera clairement les ventes de Model S et de Model X mais aussi celles d’autres modèles premium telle que la Jaguar i-Pace.

Une filière encore fragile

Si la Model S devrait enregistrer un record de ventes cette année aux Pays-Bas, la situation sera sans doute bien différente l’an prochain. Une fluctuation qui rappelle l’importance des politiques incitatives, d’autant que les Pays-Bas n’est pas le seul pays où Tesla rencontre des difficultés.

En Allemagne, Tesla a récemment dû rembourser le bonus écologique de 4.000 euros à plusieurs centaines d’utilisateurs. Accusée de fraude par les autorités allemandes, la marque avait tenté d’introduire une Model S à moins de 60.000 euros pour rester éligible à la subvention. Une finition qui, selon certains journalistes d’investigation, n’aurait jamais existé. Finalement résolue fin juillet grâce à un accord conclu entre les autorités allemandes et Tesla, l’affaire aura tout de même perturbé les ventes du constructeur pendant plusieurs semaines. En Allemagne, les immatriculations de Model S ont reculé de 30 % par rapport à l’an dernier sur les sept premiers mois de l’année…

Les Pays-Bas en tête des ventes européennes de Model S
3.8 (76%) 10 votes