Selon la marque coréenne, près de la moitié des commandes reçues en France pour son SUV électrique sont faites par des professionnels.

Si l’on pourrait croire le Hyundai Kona électrique plutôt réservé à une clientèle grand public, les pros sont également nombreux à craquer pour le premier SUV électrique de la marque coréenne. Sur les 1.000 commandes enregistrées dans l’hexagone en quatre mois, la moitié a été réalisée par des professionnels explique la marque.

Il faut dire que le SUV électrique de Hyundai a de quoi séduire les entreprises. Outre les nouveaux usages offerts par la batterie 64 kWh, le Kona électrique bénéficie d’une exonération totale de TVS. Un avantage financier non négligeable pour les pros. Selon Hyundai, plus de 7 entreprises sur 10 songent à élargir leurs flottes de véhicules propres.

Parmi la clientèle pro du constructeur figure des groupes tels que Engie, Orange, Coca-Cola ou SAP Labs. Installée au sein de la technopole Sophia-Antipolis, SAP affiche une politique particulièrement volontariste en faveur du véhicule électrique. Depuis le 1er janvier 2019, elle ne propose plus aucun véhicule thermique à ses collaborateurs.

25 % de ventes électrifiés en 2019

Visant un objectif de 6500 ventes BtoB pour 2019, Hyundai espère vendre 25 % de motorisations « électrifiées ». Une dénomination qui regroupe à la fois les modèles électriques et ceux équipés d’un système « full » ou « mild » hybride.

Pour relever le défi, Hyundai compte renforcer la formation de ses centres en lançant des sessions dédiées à ses modèles hybrides électriques. Offres LLD à destination des pros, positionnement marchés publics, nouveaux outils digitaux… plus que de technique, c’est de stratégie commerciale dont il sera question.

38.000 ventes en 2019

De façon plus globale et en intégrant les ventes réalisées aux particuliers, Hyundai vise un objectif de 38.000 immatriculations en France en 2019, dont 20 % de motorisations électrifiées.

Le Hyundai Kona électrique séduit aussi les entreprises
3.9 (77.6%) 25 votes