Bornes de recharge & voitures ventouses

Selon la dernière édition du baromètre Avere-France/Gireve, la France compte désormais 28.600 points de charge ouverts au public. Un chiffre qui témoigne de l’expansion continue des infrastructures de ravitaillement en énergie pour véhicules électriques et hybrides rechargeables.

Conforme aux préconisations européennes

L’Union européenne préconise de mettre à disposition un point de recharge pour 10 véhicules. Actuellement, 213.000 voitures particulières et utilitaires légers électriques sont en circulation en France. Ce qui donne un ratio de 1 PDC (point de charge) pour 7,4 de ces engins.

En ajoutant les 55.000 hybrides rechargeables immatriculés dans l’Hexagone, le ratio est alors de 1 PDC pour 9,3 véhicules branchés.



Confirmant le constat que « le réseau s’est étoffé cette année et permet de garder un rapport entre le nombre de points de recharge et le parc roulant électrifié conforme aux recommandations européennes », Cécile Goubert, déléguée générale de l’Avere-France, précise qu’une « partie de l’amélioration de la qualité de services repose également sur la communication de repères fiables sur la recharge en fonction des usages et de l’emplacement des stations ».

Nouvel élan à venir

Si le baromètre Avere-France/Gireve témoigne d’une augmentation de 15% des points de recharge depuis décembre 2018, il fait aussi le constat d’un certain essoufflement au dernier trimestre (+3%, pour 1.000 nouveaux PDC depuis septembre dernier).

Les 2 partenaires s’appuient sur quelques annonces officielles pour anticiper un nouvel élan dynamisant pour le maillage français. En Ile-de-France, par exemple, le nombre de points de recharge devrait être multiplié par 3 d’ici 2023. S’y ajoutent les 600 PDC en cours d’installation sur le territoire du Grand Lyon.

90% de PDC de puissance égale ou inférieure à 22 kW

Gireve et l’Avere-France notent un fléchissement concernant les points de recharge (14.046) installés en voirie ou sur des sites publics : -5 points en 1 an.

La cause ? Un déploiement plus important de bornes dans les parkings privés accessibles au public (30% des PDC fin 2019, contre 24% en décembre 2018).

Les partenaires recensent : 7.568 PDR délivrant une puissance de recharge inférieure à 11 kW (26% de l’ensemble du parc, en progression de 12% sur 1 an), 18.546 PDR 14-22 kW (65%, +16%), et 2.551 PDR 24 kW et plus (9% du réseau, +26%).

Les bons et mauvais records

Les 2 régions les plus équipées en points de recharge sont l’Ile-de-France (4.051 PDC, +9% sur 1 an) et l’Occitanie (3.439 PDR, +10%). A elles 2, elles pèsent quasiment le quart du maillage français accessible au public. Elles sont suivies par les régions Auvergne-Rhône-Alpes (3.152 PDC, +20%) et Nouvelle Aquitaine (3.143, +7%).

En termes de nombres les plus élevés de points de recharge pour 100.000 habitants, se distinguent très positivement le Lot (155), les Hautes-Alpes (143) et la Lozère (123). A l’opposé, la Haute-Loire, la Seine-Saint-Denis et le Puy-de-Dôme sont lanternes rouges avec moins de 10 PDC pour 100.000 habitants.