Sous la barre des 2.000 unités écoulées pour le deuxième mois consécutif, la voiture électrique ne parvient à repasser au-dessus des 1 % du marché.

Avec 1673 unités écoulées en novembre, la voiture « full électrique » a représenté 0.93 % des ventes de véhicules neufs. Tirant les ventes vers le bas, la Renault Zoé fait à peine mieux que le mois dernier tandis que les immatriculations de la Nissan Leaf s’effondrent. Un entre deux qui devrait repartir avec l’arrivée de la nouvelle Nissan Leaf, attendue en début d’année prochaine, et qui profite à Smart ForTwo. Ecoulée à 163 exemplaires, la petite électrique de Daimler se propulse à la seconde place.



Au cumul, les ventes de voitures électriques 2017 ont désormais dépassé celles de 2016 avec un total de 22.178 exemplaires écoulés (21.793 en 2016).

L’hybride rechargeable poursuit sa croissance

Alors qu’il ne représentait que 0.29 % du marché en début d’année, l’hybride rechargeable poursuit sa croissance. Avec 1339 immatriculations enregistrées en novembre, le segment s’accapare désormais 0.74 % des ventes de véhicules neufs.

Dans le trio de tête, on retrouve l’indétrônable Mercedes GLC avec 283 immatriculations suivi par la BMW 225xe et la Volkswagen Golf GTE avec respectivement 125 et 118 unités écoulées. Quatrième du classement avec 112 exemplaires vendus, la Mini Countryman PHEV réalise aussi un joli score.

L’utilitaire rechute

Après avoir connu un joli sursaut avec plus de 800 unités écoulées en octobre, l’utilitaire électrique recule à nouveau en novembre. Avec 209 unités écoulés, le Kangoo ZE conserve sa première place tandis que le duo Partner/Berlingo complète le podium avec respectivement 81 et 59 unités écoulées.