A compter de l’automne 2017, Ford va tester une flotte de 20 Transit hybrides rechargeables dans les rues de Londres. Une étape préalable à une commercialisation prévue en 2019.

Figurant parmi les utilitaires les plus populaires en Europe, le Ford Transit entame sa transition énergétique. Alors que Ford annonçait il y a quelques semaines son ambition de lancer une déclinaison hybride rechargeable, les premiers tests auront lieu à Londres à partir de cet automne.

Au total, Ford fournira une flotte de 20 Transit plug-in à un panel d’entreprises, dont Transport for London (TfL), pour mieux évaluer l’utilisation au quotidien de la technologie et ses bénéfices en termes d’amélioration de la qualité de l’air. Le test durera 12 mois.

Si Ford ne donne toujours pas d’indications quant aux caractéristiques techniques des modèles expérimentés, on peut estimer que l’autonomie électrique sera similaire à celle proposée sur les véhicules du segment VP, soit 40 à 50 km en une seule charge.

A Londres, le potentiel est énorme. Selon Ford, quelque 280.000 véhicules utilitaires entrent chaque jour dans la ville, parcourant en moyenne 46 kilomètres. Une distance qui pourrait être largement couverte en mode 100 % électrique.

Le meilleur des deux mondes

Si l’offre hybride rechargeable est particulièrement large sur le segment de la voiture particulière, elle est beaucoup plus rare – voire inexistante – sur le segment des VUL, les constructeurs préférant s’orienter vers le 100 % électrique. C’est notamment le cas de Renault qui a récemment présenté son nouveau Kangoo électrique avec batterie 33 kWh.

Avec cet utilitaire plug-in, Ford pourrait donc sortir son épingle du jeu en proposant un véhicule beaucoup plus polyvalent et plus à même de répondre aux besoins de certains professionnels comme les artisans qui, à l’inverse des flottes captives, ont des trajets beaucoup moins prédictifs. Quant au coût, on espère que l’usage d’une « petite » batterie permettra à Ford de modérer le surcoût par rapport à un modèle diesel lors de la sortie du véhicule, prévue en 2019.

Notez cet article