Essai Opel Combo-e Life : un ludospace électrique et efficace


Notre essai Opel Combo-e Life à Rüsselsheim

En plein dans la tendance « ludospace », l’Opel Combo-e Life pioche dans les atouts de l’utilitaire Combo-e pour séduire les familles au quotidien. Opération réussie ? Nous avons pris le volant de la familiale électrique sur sa terre natale, à Rüsselsheim, afin d’en juger.

Publicité

Direction l’Allemagne ! Berceau de la marque, c’est à Rüsselsheim que se trouve le site historique Opel où est produit le nouveau Combo-e Life et l’ensemble de la gamme LCV avec les Vivaro et Movano. Présenté en début d’année, le ludospace électrique n’est autre que le petit frère du van Opel Zafira-e Life, dans un format plus compact et adapté aux familles urbaines, sa cible de prédilection. C’est parti pour une journée au volant de l’Opel Combo-e Life, entre Autobahn et centre-ville.

Opel Combo-e Life : design automobile

À l’instar des autres ludospaces du groupe Stellantis (ex-PSA), l’Opel Combo-e Life est une version joliment déclinée d’un véhicule utilitaire léger existant : l’Opel Combo-e. Reprenant les lignes du modèle d’origine, notre Life dans sa finition Elegance Pack est valorisé par des jantes alliage 17 pouces à 5 branches, un toit vitré panoramique avec rangements, des vitres latérales et lunette arrière surteintées, et une peinture extérieure « Cuivre métal » qui le distingue de son homologue utilitaire, disponible uniquement dans des teintes de plus classiques.

Disponible en 5 ou en 7 places avec les deux longueurs de carrosserie L1 (4,40 m) et L2 (4,75 m), l’Opel Combo-e Life est un véhicule polyvalent à destination des familles que ce soit pour les trajets du quotidien ou pour le loisir. Seule l’absence de toute sortie d’échappement trahit la nature du Combo-e, ce qui en fait un ludospace moderne mais discret, qui ne transpire pas le 100 % électrique une fois dans la circulation. Du reste, l’identité de la marque portée par le regard à LED évoquant notamment celui de l’Opel Grandland est bien présente. Un design automobile, et propre.

Motorisation et autonomie

Les dessous de l’Opel Combo-e Life n’ont rien de nouveau, puisque nous y retrouvons à l’identique la fiche technique des autres modèles du groupe conçus autour de la plateforme modulaire EMP2. Tout comme les Peugeot e-Rifter et Citroën ë-Berlingo, le Combo-e Life s’appuie sur un moteur électrique de 100 kW/136 ch avec un couple maximal de 260 Nm. Limité électroniquement à 135 km/h, celui-ci abat l’exercice du 0 à 100 km/h en 11,7 secondes.

Si cette valeur importe peu en usage quotidien, elle se traduit tout de même par des accélérations suffisamment franches pour s’insérer sur l’Autobahn et effectuer des dépassements en toute sécurité. Inutile de préciser que cela conviendra largement à nos autoroutes françaises. Annoncée à 280 km, l’autonomie est fournie par une batterie de 50 kWh dont les 216 cellules réparties en 18 modules affichent de belles performances sur une borne de recharge rapide jusqu’à 100 kW : 30 minutes de charge pour 80 % d’autonomie !

De notre côté, nous avons pris la route en deux temps, avec 100 % de batterie et 266 km d’autonomie affichés au tableau de bord pour chaque véhicule. Sur un premier trajet majoritairement urbain, nous avons « consommé » 28 km pour 26 km réellement parcourus, ce qui se rapproche bel et bien de l’autonomie annoncée dans ces conditions. Le second trajet aux nombreuses portions d’autoroute était quant à lui ponctué de dépassements et de vitesse de pointe (on a atteint 137 km/h au compteur !). Là, les 266 km d’autonomie sont passés à 88 km, pour 79 km réellement parcourus. Le constat est sans appel : le ludospace n’est pas un grand routier, et il n’est de toute façon pas fait pour. Heureusement pour les trajets « loisirs », l’Opel Combo-e Life pourra compter sur les arrêts en borne rapide, le temps de faire une pause et manger un morceau en famille et c’est reparti !

Confort à bord : ergonomie et technologie

À l’intérieur, le Combo-e Life est fidèle à la philosophie de praticité et de simplicité de la marque. Nous y retrouvons une planche de bord ergonomique avec un accès facile aux commandes essentielles (climatisation, mode de conduite, système multimédia), ainsi que de nombreux rangements aussi bien sous le toit panoramique que dans le tunnel central. Des espaces qui se poursuivent à l’arrière avec un volume de coffre allant de 597 à 2 126 litres pour notre modèle L1 et de 850 à 2 693 litres pour le L2. Mention spéciale aux trois sièges arrière (ISOFIX) rabattables individuellement et facilement pour créer un plancher plat optimal en cas de transport d’objets. Un coffre de pavillon supplémentaire de 36 litres vient parfaire les rangements intelligents du ludospace.

La dotation high-tech de notre Opel Combo-e Life se compose d’un système Multimedia Navi Pro tactile de 8 pouces compatible Apple CarPlay et Android Auto, ainsi que de quelques options bienvenues telles que l’affichage tête haute ou encore le chargeur à induction pour smartphone. Seule la présence de nombreuses surfaces en plastique dur pèche encore à notre goût, mais cela reste un détail, rapporté à l’environnement confortable et bien équipé du véhicule. Les différents systèmes d’aide à la conduite (caméra de recul, radars de stationnement, régulateur de vitesse, freinage d’urgence automatique, alerte anticollision, etc.) sont présents à l’appel et font très bien ce qu’on leur demande.

Au volant : ludospace agile

Sur la route, le nouvel Opel Combo e-Life se révèle aussi confortable que son cousin e-Rifter. La direction assistée offre une facilité de braquage digne d’une citadine, un point très important en ville et lors des manœuvres de stationnement. Les suspensions, bien qu’un poil fermes à vitesse réduite, se montrent plus confortables à une allure plus élevée sur des chemins un peu plus irréguliers. La très bonne tenue de route couplée à la réactivité et au silence de fonctionnement du ludospace nous donne même envie d’aller bien au-delà des 135 km/h sur les portions illimitées de l’Autobahn. Mais il ne faut pas oublier sa nature électrique et son domaine de prédilection : les trajets urbains de la vie de tous les jours. Là-dessus, il n’y a vraiment pas grand-chose à redire concernant cet Opel Combo e-Life : c’est stable, agile, et sécurisant.

Opel Combo-e Life : 35 300 € hors bonus

L’Opel Combo-e Life est vendu au prix (hors bonus) de 35 300 € dans sa version Edition. Il faudra opter pour le niveau de finition Elegance pour avoir le choix entre les carrosseries L1 (37 750 €) et L2 (39 010 €). La finition haut de gamme Elegance Pack est quant à elle disponible à partir de 38 850 €. Les différentes longueurs sont disponibles en configuration cinq ou sept places selon compatibilité.

Opel Combo Life électrique – bilan de l’essai

On a aimé
  • Design et finitions soignés
  • Performances électriques
  • Confort urbain et ergonomie
  • Recharge rapide


On a moins aimé
  • Autonomie sur autoroute
  • Beaucoup de plastiques durs
  • Suspensions un peu fermes

 


En savoir plus sur le véhicule Opel Combo-e

Publicité


Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2022 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre