Cette mesure vient d’être adoptée définitivement par le Parlement. Le rabais de 30 centimes sur les carburants sera en vigueur en septembre et en octobre.

Bonne nouvelle pour les automobilistes qui ne sont pas encore passés à l’électrique : le Parlement a définitivement adopté le projet de loi de finances rectificative, qui comprend de nombreuses mesures en faveur du pouvoir d’achat. Parmi elles, l’une concerne donc le prix des carburants : dès le 1er septembre, la remise accordée ne sera plus de 18 centimes par litre, mais de 30 centimes.

Comme c’est le cas depuis le 1er avril, ce coup de pouce est appliqué sur l’ensemble des carburants dans les stations, y compris le super-éthanol E85 et le GPL, qui profitent pourtant déjà de prix nettement avantageux grâce à une fiscalité allégée.

Au dernier pointage, fait par le ministère de la Transition écologique, le 29 juillet, l’E85 coûtait en moyenne en France 0,81 € le litre. Pour le GPL, c’était 0,86 €. Ces prix prennent donc en compte un rabais de 18 centimes, qui a d’ailleurs permis de bien amortir une hausse de prix de l’E85. En début d’année, le litre coûtait 0,75 €, sans ristourne.

À lire aussi Comment convertir son véhicule à l’E85 ? Quelles sont les aides pour installer un kit ?

Le coup de pouce de 30 centimes sera valable en septembre et en octobre. Ensuite, en novembre et en décembre, ce sera 10 centimes par litre. À cela pourront s’ajouter des remises de la part des stations. Total a ainsi annoncé qu’il appliquera un rabais de 20 centimes par litre, en plus de l’aide du gouvernement ! Mais là, E85 et GPL seront exclus. 

Mais cela touchera ceux qui mettent du sans-plomb dans leur réservoir, de ce fait ceux qui roulent à l’hybride. Autre bon point pour eux : le pétrole est orienté à la baisse ces derniers jours, ce qui commence à se sentir à la pompe. En juillet, le litre de sans-plomb 95 E10 a reculé de 20 centimes.