Attendue au second semestre 2019, la DS 3 Crossback e-tense sera la première voiture électrique de PSA basée sur la nouvelle plateforme e-CMP.

Exit citadine, bonjour crossover ! Apparue en 2009, la citadine premium de DS se renouvelle entièrement pour céder la place à un crossover. Entièrement repensé, le modèle viendra concurrencer l’Audi Q2 ou la Mini Countryman et sera décliné pour la première fois en version 100 % électrique.

« DS 3 CROSSBACK, DS Automobiles écrit un nouveau chapitre de son histoire : celui de l’électrification. Dans sa version E-TENSE, DS 3 CROSSBACK est 100 % électrique, avec zéro compromis sur le style et les prestations » souligne Yves Bonnefont, Directeur Général de DS Automobiles.

300 km d’autonomie WLTP

Sur le plan technique, la DS 3 Crossback e-Tense est plutôt fidèle aux caractéristiques annoncées sur l’eCMP.  Développée par PSA et le groupe chinois Dongfeng, cette plateforme dédiée au véhicule électrique avait été présentée il y a maintenant deux ans.

Plus puissant que prévu, le moteur électrique offre 260 Nm de couple et cumule 100 kW (136 ch) de puissance, soit 21 ch de mieux que les 115 chevaux annoncés lors de la présentation de la première plateforme. S’il ne donne pas encore d’indication quant à la vitesse de pointe de sa voiture électrique, le constructeur promet un 0 à 50 km/h abattu en 3.3 secondes et un 0 à 100 km/h franchi en 8.7 secondes.

Offrant 50 kWh de capacité, la batterie lithium-ion embarquée à bord de la DS 3 e-tense annonce jusqu’à 300 kilomètres d’autonomie en cycle WLTP, soit 450 km selon l’ancienne norme NEDC.

Recharge jusqu’à 100 kW

Côté recharge, la DS 3 Crossback e-Tense va au-delà des performances initialement indiquées. Alors que le chargeur embarqué pourra tolérer jusqu’à 11 kW, contre 7 kW préalablement annoncés, la charge rapide pourra aller jusqu’à 100 kW selon le standard Combo CCS. Comptez ainsi 5h00 pour une recharge complète  via une wallbox en 11 kW et 30 minutes pour une charge à 80 % sur une borne 100 kW.

Des caractéristiques que l’on devrait retrouver sur les autres voitures électriques annoncées par le groupe PSA telles que la Peugeot e-208 ou l’Opel e-Corsa, également attendues l’an prochain.

Lancement au second semestre 2019

Attendue en 2019, la DS 3 Crossback e-tense n’annonce pas encore de tarifs. S’inscrivant dans le cadre de la stratégie d’électrification du groupe, elle sera commercialisée aux côtés du SUV hybride rechargeable DS 7 Crossback e-Tense.

DS 3 Crossback e-tense : la future voiture électrique de DS se dévoile
4 (80%) 7 votes