S’il sera possible de se déplacer plus librement à compter de ce lundi 11 mai, vous ne pourrez pas aller à plus de 100 kilomètres de votre domicile.

S’il ne sera plus obligatoire de se déplacer avec une attestation à compter de ce lundi 11 mai, les déplacements des français resteront très encadrés. En voiture, il ne sera pas possible de partir à plus de 100 kilomètres de chez soi. Explications.

Alors que la France se déconfine, les français restent en liberté surveillée. A compter de ce lundi 11 mai, le gouvernement va commencer à alléger son dispositif tout en continuant à limiter les déplacements à 100 km de chez soi au maximum.  Un plan détaillé par le Premier Ministre ce jeudi 7 mai.

Pas de restriction au sein de son département

Première chose importante à savoir : cette limite de 100 kilomètres ne s’applique que pour les déplacements réalisés en dehors de son département. « Parcourir plus de 100 km au sein de son département de résidence reste possible », a indiqué le Ministre de l’intérieur, Christophe Castaner.



En cas de contrôle, l’automobiliste devra être mesure de présenter un justificatif de domicile : quittance de loyer, facture, chéquier etc…

100 kilomètres… à vol d’oiseau !

Pour les déplacements à l’extérieur de son département, la distance maximale est limitée à 100 kilomètres. Alors que la différence entre un calcul par la route et par les airs peut aller du simple au double, notamment dans les zones rurales ou les routes de montagne, le gouvernement a retenu une distance « à vol d’oiseau ».

Pour vous aider à calculer votre périmètre autorisé, plusieurs outils sont disponibles en ligne. A l’échelle gouvernementale, le site geoportail.gouv.fr peut vous aider à faire le calcul mais il n’est pas très simple à utiliser. D’autres outils, comme Via Michelin, intègrent désormais un onglet « Rayon 100 km » pour obtenir rapidement un résultat.

Viennent enfin les nouveaux sites dédiés. Très facile à prendre en main, https://carte-sortie-confinement.fr/ vous permet de calculer rapidement votre périmètre autorisé. Sur mobile, des applications ont aussi vu le jour. Parmi elles, « Carte de déconfinement (100km) à vol d’oiseau », disponible sur Google Play Store pour les smartphones Android. Sur l’App Store, l’application « Rayon: Distance de moi« , propose un service similaire.

Sur le site https://carte-sortie-confinement.fr, il est très facile de calculer son périmètre autorisé

Des justificatifs nécessaires pour aller plus loin

Les automobilistes qui voudront circuler au-delà des 100 km autorisés devront impérativement être en mesure le justifier. S’il s’agit d’un motif professionnel, il faudra se munir d’une lettre de son employeur.

Selon le site de la gendarmerie nationale, une nouvelle attestation devra également être remplie en précisant le motif du déplacement.

135 euros d’amende pour les contrevenants

Redoutant l’apparition d’un seconde vague, le gouvernement va mettre en place des moyens importants pour surveiller les déplacements des automobilistes. « Des contrôles seront organisés dans les gares, les aérogares ou sur certains tronçons d’autoroutes et de routes à grandes circulation. Ils pourront l’être aussi à l’arrivée des destinations touristiques » prévient le Ministre de l’Intérieur.

Pour les contrevenants, le montant de l’amende reste identique à celui appliqué lors du confinement, soit 135 euros. Une somme qui pourra être revue à la hausse en cas de récidive.

Des restrictions aux frontières maintenues « au moins jusqu’au 15 juin »

S’agissant des frontières françaises avec les autres pays européens, les restrictions seront prolongées « jusqu’au 15 juin au moins ». Certaines dérogations seront toutefois rendues possibles, notamment pour les travailleurs saisonniers agricoles. Pour les travailleurs frontaliers, la libre-circulation sera maintenue.



Quant aux frontières avec les pays non-européens, elles resteront « fermées jusqu’à nouvel ordre » fait savoir le gouvernement.