Stellantis logo voiture électrique

En se basant sur 4 plateformes, le groupe Stellantis veut proposer une version électrique sur chacun de ses modèles d’ici 2030 en Europe et aux États-Unis.

De dubitatif à ultra-offensif, Carlos Tavares lâche les chevaux sur la voiture électrique. Ce jeudi, le PDG a présenté les résultats 2020 ainsi que la stratégie future du nouveau groupe Stellantis, né de la fusion entre FCA et PSA.



En Europe, Tavares annonce un objectif de 38 % de ventes en électrique et hybride rechargeable en 2025, contre 14 % en 2021. D’ici 2030, il augmente la cible de 60 à 70 %. Pour y arriver, tous les modèles auront une version électrique.

Aux États-Unis, on part de beaucoup plus loin. À date, les modèles rechargeables ne représentent que 4 % des ventes, avec les seuls Chrysler Pacifica PHEV et Jeep Wrangler 4xe. Toutefois, Stellantis escompte une envolée à 31 % en 2025, puis 35 % en 2030. Le groupe vise 2026 pour que tous les modèles aient au moins une version hybride rechargeable ou électrique. Cela inclut également les pick-up type Ram 1500 et fourgonnettes.

Ram 1500 pickup 2021

4 bases électriques pour une galaxie de marques

Il faut le rappeler, Stellantis devient un groupe complexe. De la petite Fiat Panda à la compacte généraliste Peugeot 308 en passant par le SUV de luxe Maserati Levante ou les pick-up de RAM, la gamme est particulièrement large. Pour être en mesure de proposer des variantes électriques dans toutes les catégories, 4 plateformes seront nécessaires :

  • eCMP 2/STLA Small : l’évolution de la base des Peugeot e-208 et Citroën ë-C4 arrive fin 2022, puis sa remplaçante « STLA Small » débarquera en 2026 ;
  • STLA Medium : sous ce nom curieux, c’est bien la base « eVMP » du futur Peugeot e-3008 qui servira aux modèles compacts et familiaux fin 2023 ;
  • STLA Large : elle fournira berlines et SUV de grande taille. Mais est-elle développée par FCA pour ses Jeep et Dodge, ou une extension de la STLA Medium arrivant en même temps ?
  • STLA Frame : conçue également pour supporter des modèles thermiques, elle sera destinée aux pick-up Ram en Amérique du Nord.

Plateformes véhicules électriques Stellantis STLA 2021-2030

Un Battery Day façon Stellantis

Depuis le Battery Day organisé par Tesla en novembre dernier, de nombreux constructeurs proposent des opérations de communication dédiées. Alors que Volkswagen organisait son « Power Day » en mars, Stellantis annonce un « Electrification Day ». Cet évènement se déroulera le 8 juillet 2021. Le constructeur devrait y détailler son offensive produit, mais aussi ses ambitions dans le domaine des batteries. Pour rappel, Stellantis est, via PSA et Opel, actionnaire de la coentreprise ACC. Fondée avec Total Saft, celle-ci compte ouvrir sa première Gigafactory à Douvrin (France) en 2023. Basée à Kaiserslautern (Allemagne) en 2025.

Usine Batteries ACC DOuvrin 2023

La première usine de batteries ACC sera en France en 2023