Citroen C-Zero

Le modèle de location de batteries de Renault semble avoir fait des émules : Citroën propose désormais une offre similaire. De quoi rester le leader de la voiture électrique en France malgré l’arrivée de la concurrence ?

PSA est le leader des ventes de voitures électriques en France, et compte bien le rester. Après avoir revu à la baisse le prix de ces deux modèles (la iOn et la C-ZERO), le groupe poursuit son offensive commerciale pour faire face à la concurrence qui va s’accroitre dans les prochains mois, notamment avec l’arrivée de la Renault Zoé.

Citroën proposera donc désormais la C-ZERO à partir de 16 300 € (version Attraction, bonus gouvernemental déduit), en la couplant avec une offre de location de batterie. Pour nous, chanceux d’Alsaciens, cela ramène la voiture à un tarif qui démarre à 11 300 € ! Mais il faudra y rajouter la location de batterie, d’un coût mensuel variable en fonction de la durée d’engagement et du kilométrage annuel :

Coût mensuel de la location des batteries TTC (HT)
Durée10 000 km/an15 000 km/an20 000 km/an
24 mois110 € (92 €)125 € (104 €)140 € (117 €)
36 mois95 € (79 €)110 € (92 €)125 € (104 €)
48 mois et plus80 € (67 €)95 € (79 €)110 € (92 €)

Cette location des batteries comprend également un certain nombre de services et de garanties :

  • une garantie contre les éventuelles pannes,
  • une garantie sur la capacité de charge,
  • une assistance 24h/24, 7j/7, hors panne d’énergie,
  • l’entretien des batteries.

Il faudra décortiquer plus précisément les offres de Citroën pour connaître exactement les engagements du constructeur en terme de capacité de charge de la batterie, et les besoins en entretien des batteries. Précisons aussi que les consommateurs peuvent toujours acheter la batterie avec le véhicule si ils le souhaitent.

Dans tous les cas, je trouve que c’est une nouvelle très encourageante et un pas de plus vers des voitures électriques plus accessibles pour le grand public. Cette offre rapproche la voiture de ce que les utilisateurs sont habitués à payer, à savoir environ 15 000 € pour une voiture, plus une centaine d’euros par mois pour le « carburant », à savoir ici la batterie et l’électricité nécessaire.

Il reste désormais à connaître l’accueil qui sera réservé à ces offres de location de batterie. C’est la principale inconnue de cette astucieuse équation commerciale…