La marque Xpeng, qui aura cette année trois modèles électriques, va établir ses plans et son arrivée en Europe dans les prochains mois.

Le constructeur chinois Xpeng a annoncé ces derniers jours l’arrivée en 2021 d’un troisième modèle et va débarquer en Europe. La jeune marque a déjà prévu d’importer son SUV G3 sur le Vieux Continent via la Norvège, mais veut s’y installer durablement.

C’est dans les prochains mois que la marque va établir une liste de pays dans lesquels elle veut commercialiser son G3, sa Berline P7 et un futur modèle encore non révélé. Le président de la marque, Brian Gu, ne ferme pas non plus la porte à une production de voitures en Europe à l’avenir, mais doit déjà identifier les marchés sur lesquels son entreprise pourrait être performante.

Il assure toutefois que Xpeng prendra son temps pour venir se mesurer au marché européen, sur lequel la marque aura notamment Tesla parmi ses concurrents. « Nous ne voulons pas arriver tard, mais il est plus important d’établir votre marque et votre réputation quand vous êtes un nouvel arrivant », a justifié Gu.



« Et cela se fait en ayant les bonnes infrastructures et la bonne structure de vente et de services, ainsi que la bonne reconnaissance envers votre marque. Il est facile de lâcher des centaines de véhicules dans un pays, mais ce n’est pas comme ça qu’on développe un business. »