Parmi les plus dynamiques startups chinoises dans l’automobile électrique, Xpeng a dévoilé les premières images de son second modèle, une berline 100% électrique de la trempe d’une Model S.

Contrairement à de nombreuses initiatives n’ayant jamais franchi le stade de la production, Xpeng Motors semble partir du bon pied.

Or pour résister face aux startups type Nio ou les grands groupes BAIC et Geely, Xpeng doit grandir. Un second modèle sera donc présenté dès le salon de Shanghai fin avril 2019. Répondant au nom de code E28, cette grande berline sportive 4 portes semble vouloir défier la Tesla Model S.

Bâti sur une plateforme totalement différente du G3 beaucoup plus compact, l’E28 se montre seulement sous camouflage en essais hivernaux. Point notable, elle promet une conduite autonome de niveau 3 (sur 5), grâce à l’implémentation du système nVidia Xavier.

Un solide concurrent pour Tesla ?

Interviewé par Bloomberg TV, le vice-président de la marque Brian Gu rassure quand à un début de production en masse cette année. Les commandes du SUV G3, premier modèle de la marque, seraient estimée « à plusieurs milliers pour l’année 2019 ». Un chiffre qui pourrait doubler grâce à l’arrivée de l’E28. La marque chinoise prévoit en plus de construire 1.000 stations de recharge rapide en Chine, d’ici fin 2021.

Xpeng E28, une future anti-Model S au Salon de Shanghai 2019
2.7 (53.33%) 18 vote[s]