Usine de Gand

Essayer Volvo rejoint SteelZero pour une production encore plus écologique ?

Configurez votre véhicule Volvo rejoint SteelZero pour une production encore plus écologique ou demandez un essai gratuitement.

Volvo s’est engagé à rejoindre SteelZero, une initiative qui contraint à utiliser un acier plus propre. Celui-ci dépendra moins des énergies fossiles.

Volvo est ainsi le premier constructeur automobile à s’engager à recevoir la certification ResponsibleSteel. Celle-ci impose aux industriels de se fournir avec un acier ayant un impact moindre en CO2.

En 2030, le constructeur suédois utilisera au moins 50 % d’acier ayant reçu cette certification. Cela inclut un acier dont la production respecte un seuil d’émissions polluantes. L’autre critère peut être l’engagement du fabricant de l’acier à réduire ses émissions à long terme.

Dans sa quête de neutralité carbone à l’horizon 2040, Volvo s’est ainsi engagé à respecter d’autres objectifs. En 2050, l’ensemble des fournisseurs d’acier de la marque seront, eux aussi, neutres en carbone.

À lire aussi Polestar 0 Project : une voiture neutre carbone en 2030

« C’est un changement important dans le signal de demande mondiale pour un acier à faibles émissions et neutre en carbone au niveau de l’industrie automobile », a déclaré Jenny Carson, directrice de l’industrie de Climate Group, et fondatrice de SteelZero. « Cela joue un rôle central pour mener la transition vers un acier neutre en carbone. »

Volvo a révélé que l’acier est responsable d’un tiers de la pollution de ses véhicules. « Une approche durable pour la fabrication d’acier n’est pas seulement une bonne nouvelle pour l’environnement », a déclaré Kerstin Enochsson, directrice des achats de Volvo.

« C’est également un bon business, car ça limite notre exposition aux futurs risques et règles climatiques. En signalant notre demande d’un acier neutre en carbone, nous espérons créer une fourniture plus importante sur notre secteur. »