Volvo Car Group va s’associer à Northvolt pour construire une Gigafactory. La coentreprise qui joindra les deux entités concevra des batteries durables pour les voitures électriques Volvo et Polestar.

C’est une annonce officielle de Volvo qui le confirme : le constructeur suédois veut s’associer à Northvolt pour ses batteries. Les deux parties ont une volonté commune de créer une coentreprise pour de toutes nouvelles batteries.

L’objectif de Volvo et Northvolt est la création d’une énorme usine similaire aux Gigafactory de Tesla. La capacité potentielle de cette usine chaque année serait de 50 GWh, en faisant une usine plus performante que celles de la firme d’Elon Musk. Volkswagen aura d’autres usines de ce type en Europe, mais leur capacité respective sera moindre, le géant allemand jouant sur la multiplication des sites.

Une gigafactory attendue en 2026

Appelée à employer 3 000 personnes, cette nouvelle Gigafactory entrera en fonctionnement en 2026. Mais le transfert de technologie entre les deux firmes débuterait avant, puisque Northvolt pourrait fournir des batteries à Volvo bien plus tôt. Cette partie du contrat débuterait ainsi en 2024. À cet horizon, Volvo recevrait l’équivalent de 15 GWh de batteries par an. Le premier véhicule qui recevra ces batteries sera le successeur de l’actuel XC60 Recharge, qui remplacera sa motorisation hybride rechargeable par de l’électrique.



Pour Volvo, le partenariat signé avec Northvolt s’inscrit dans le cadre d’une électrification complète de son offre. Le constructeur suédois souhaite en effet vendre exclusivement des voitures électriques en 2030.