À quelques semaines d’écart, les propriétaires du SUV et de la citadine électriques ont reçu un courrier pour passer en atelier afin de résoudre un problème de freinage.

Datée du 17 septembre dernier, la missive de Kia pour la France évoque une mise à jour du système afin que le frein de stationnement électronique (EPB) s’active automatiquement à la coupure du contact.

Gratuite, l’opération ne prendrait qu’une heure en appliquant les procédures d’hygiène et de distanciation en vigueur en ce temps de confinement. À défaut, le constructeur coréen dégage sa responsabilité en cas d’incident dû à ce système. Environ 16 000 exemplaires de Kia Soul EV commercialisés en 2015 et 2016 sont concernés.

Au sujet des Citroën C-Zero, et sans doute aussi des Peugeot iOn et Mitsubishi i-MiEV, c’est la pompe à vide du système principal des freins qui est en cause. « Celle-ci pourrait être non conforme et occasionner à terme une perte de l’assistance du freinage », peut-on lire dans le courrier émis le 8 octobre 2020.



« Jugée indispensable » par le constructeur aux chevrons, l’intervention prendrait également 60 minutes environ.

Pour information, les citadines du lion avaient déjà été rappelées en 2012 concernant cette même pompe à vide. S’agit-il de supprimer les exemplaires d’origine encore en service, ou d’une faiblesse sur celles de remplacement ?

Avis de l'auteur

Personnellement concerné par ces 2 rappels, je trouverais presque comique cette situation qui touche mes 2 voitures électriques de façon rapprochée.

Pour le Kia Soul EV, il est vrai que le frein de stationnement ne s’active souvent pas quand on manipule le bouton dédié. Depuis que je l’ai remarqué, j’ai pris l’habitude d’arrêter la musique et d’ouvrir la porte pour constater s’il s’active lorsque je le souhaite. Dans le doute, je le libère et le réactive. Au pire, avec la boîte sur la position P (Parking), l’engin ne devrait pas bouger. Mais il est vrai que je connais quelques-uns de ces modèles qui ont aussi un problème à ce niveau, sans doute à cause d’une fausse manœuvre du conducteur.

La révision de mon Soul EV étant à effectuer, la mise à jour indiquée dans le rappel sera donc effectuée à cette occasion. Moins rapidement que je le pensais au départ, en raison du confinement qui ne m’engage pas à m’aventurer à plusieurs dizaines de kilomètres de chez moi pour faire réaliser des travaux sur une voiture qui ne va vraiment pas beaucoup rouler les prochaines semaines.

Je suis moins tenté en revanche de passer chez Citroën. Tout d’abord parce que la pompe à vide d’origine a déjà bien été changée à la suite du premier rappel, il y a 8 ans environ. Ensuite, parce que j’imagine aussi une mise à jour soft qui pourrait me priver des modes C et B normalement réservés à la Mitsubishi i-MiEV, ce dernier m’étant particulièrement utile. À la suite d’une précédente intervention, j’ai déploré le nouveau comportement moins mordant de ma C-Zero à l’accélération, départ arrêté.