Souvent pointée du doigt pour son impact carbone lors de la fabrication, notamment celle de la batterie, la voiture électrique ne devient plus vertueuse que son équivalent thermique qu’au bout de quelques dizaines de milliers de kilomètres. Volkswagen veut briser ce scénario.

100% d’énergie renouvelable pour produire la batterie, 100% d’énergie verte dans l’usine de Zwickau qui produira l’ID, un abonnement à son offre de recharge Elli via une électricité renouvelable principalement obtenue de centrales hydroélectriques, des boucles de recyclage notamment pour les batteries : Voilà les 4 piliers du programme suivi par Volkswagen pour une voiture neutre en carbone, depuis sa fabrication jusqu’à son recyclage, en passant par son utilisation.

Le constructeur compte aussi imposer à ses fournisseurs sa politique carbone, et prévoit déjà de compenser les inévitables émissions de CO2 en investissant dans le reboisement des forêts.

Volkswagen va mettre 30 milliards d’euros sur la table pour son programme de développement de véhicules électriques qui touchera 8 de ses sites dans le monde : 4 en Allemagne (Zwickau, Hanovre, Desde, Emden), 1 en République tchèque (Mladá Boleslav), 1 aux Etats-Unis (Chattanooga), et 2 en Chine (Anting et Foshan).

Voiture électrique : Volkswagen vise la neutralité carbone dès la fabrication
4.1 (81.54%) 26 votes