À vélo, en quad, en trois roues ou en voiture… Il est désormais de plus en plus fréquent de croiser nos facteurs à bord de véhicules électriques. Bonne nouvelle : ce n’est pas près de s’arrêter puisque La Poste et Renault viennent d’annoncer le renforcement de leur collaboration dans le domaine.

Alors que La Poste vient de recevoir les clés de son 5000ème Kangoo ZE de Renault, les deux partenaires vont travailler sur d’autres axes pour accélérer le développement du véhicule électrique au sein de la flotte du groupe français.

Parmi les sujets évoqués figure l’amélioration de l’autonomie. Des projets de R&D sont déjà organisés dans ce sens avec notamment le projet  « MobilHyTest », un prolongateur d’autonomie à hydrogène actuellement expérimenté sur des Kangoo ZE.

Les deux partenaires souhaitent aussi travailler sur le développement de nouveaux véhicules avec des capacités allant jusqu’à 17 m3. Des pistes semblent déjà engagées sur le segment des 8 m3 et des petits véhicules urbains.



La première flotte électrique au monde

Avec près de 25.000 véhicules électriques utilisés quotidiennement, La Poste revendique la plus grande flotte électrique au monde. Un parc réparti comme suit :

5.000 Kangoo ZE avec 70 km d’autonomie réelle en usage postal,

18.000 vélos électriques spécialement développés par Cycleurope et Arcade,

1.000 Quadéos électriques construits par Ligier et dotés d’une autonomie de 25 km.

100 trois-roues électriques Staby (photo ci-dessous) développés par Ligier. Dernier modèle électrique à avoir intégré la flotte du Groupe La Poste, le Staby dispose de 35 km d’autonomie en usage postal.

Le Staby, trois-roues électrique développé par Ligier pour le compte de la Poste