Après s’être appuyé sur des sous-traitants et avoir externalisé ses transports, le logisticien Urby va développer sa flotte personnelle. La filiale du Groupe La Poste fondée en 2017 a passé commande de 240 véhicules propres, roulant au gaz naturel et à l’électricité. Le GNV représentera 80 % de cette flotte, et les 20 % restants seront pour le « zéro émission ».

« La majorité des livraisons était externalisée auprès de prestataires de transport ou via des systèmes de leasing de courte et moyenne durée, avec des véhicules répondant aux normes Euro 6 » explique l’entreprise de logistique, qui veut continuer à accéder aux centres-ville, qui sont désormais des zones à faibles émissions.

La société est en effet spécialisée dans les livraisons dites du dernier kilomètre, celles intervenant justement dans les aires urbaines, et pour lesquelles il sera de plus en plus compliqué d’utiliser des véhicules à propulsion classique, avec des moteurs diesel ou essence qui sont de plus en plus amenés à y être interdits.

La commande de 240 véhicules utilitaires et camions « propres » représente un investissement de 20 millions d’euros pour Urby, qui recevra 45 unités dès l’année prochaine. Urby vise la neutralité carbone dès 2024 et continuera à déléguer une partie de ses livraisons, en s’assurant toutefois que ses sous-traitants utilisent également des véhicules écologiques.

Publicité


Publicité