Confirmant sa position de leader, Toyota annonce avoir franchi le cap symbolique de 15 millions de véhicules hybrides vendus depuis 1997, date de lancement de la première génération de la célèbre Prius.

L’investissement aura fini par payer. Si la première génération de Prius n’a pas connu le succès escompté, Toyota a tenu bon. De la petite Yaris au coupé premium LC 500h, le groupe nippon propose désormais sa technologie hybride dans une majeure partie de la gamme de ses marques Toyota et Lexus. Selon le constructeur, celle-ci aurait permis de réduire les émissions de CO2 de plus de 100 millions de tonnes à travers le monde.

Plus de 50 % de ventes hybrides en Europe

En additionnant les ventes de ses marques Toyota et Lexus, le groupe Toyota annonce avoir vendu 550.000 voitures hybrides en Europe au cours de l’année 2019, soit 52 % de ses ventes annuelles.

Dans le trio de tête, on retrouve la nouvelle Toyota Corolla, le crossover Toyota C-HR et la petite Yaris dont le renouvellement interviendra en juin prochain. A l’échelle européenne, le groupe nippon est d’ailleurs l’un des seuls constructeurs automobiles à tenir les nouveaux objectifs CO2 imposés par Bruxelles.

Publicité


Publicité