Tesla Semi

Pepsi semble douter de l'autonomie du Tesla Semi avec sa pleine charge. Le géant de la boisson n'utilise pas le camion électrique pour ses longs trajets avec de grosses charges.

Depuis plusieurs mois, on sait que PepsiCo est l’un des plus gros clients de Tesla pour son Semi. Le producteur de sodas utilise déjà le camion électrique, puisqu’il en a récupéré 36 exemplaires en Californie.

Son site de Sacramento en a reçu 21, tandis qu’il en fait actuellement rouler 15 autour de Modesto. Et quand on dit “autour”, c’est parce que le Semi ne fait pas de longs trajets avec une lourde charge.

PepsiCo remplit au maximum les remorques des Semi lorsqu’elles doivent transporter des produits légers comme des chips. En revanche, pour transporter du soda, les camions électriques Tesla ne servent qu’à faire que de courts trajets.

C’est ce qu’a confié le vice-président, Mike O’Connell. Le cadre explique que l’entreprise limite les trajets du Semi lorsqu’il est plein. Pourtant, Elon Musk assurait récemment qu’il peut parcourir 800 kilomètres avec la charge maximale.

“Les nouveaux Semi de PepsiCo peuvent transporter des produits alimentaires Frito-Lay sur environ 680 km”, a déclaré O’Connell. “Mais pour les transports de charges plus lourdes avec les sodas, les camions feront des voyages d’environ 160 kilomètres.”

On peut donc se demander si PepsiCo préfère limiter les risques de voir un de ses camions tomber en panne, au moins le temps que les chauffeurs s’habituent à ce nouveau véhicule. Nul doute que les commentaires sur l’autonomie réelle du Semi à pleine charge fera bientôt l’objet de commentaires.

À lire aussi Un routier explique pourquoi le Tesla Semi est un véhicule “complètement stupide”