Dans un tweet à un client qui souhaitait connaître la date de début des livraisons du SUV électrique compact pour la Suisse, Elon Musk a été très clair.

« Dans un an environ. Il viendrait de la Giga Berlin », a-t-il répondu. Cette association entre le nouveau véhicule électrique et la future usine européenne n’est pas une surprise totale.

Le constructeur avait déjà laissé entendre que le Model Y pour l’Europe serait construit sur le territoire. Les précédents modèles étaient fabriqués aux Etats-Unis, dans la fameuse usine californienne de Fremont, et ensuite éventuellement adaptés à quelques spécificités locales.

La première dérogation sérieuse à un tel scénario est venue de Chine avec la Gigafactory de Shanghai qui produit désormais pour le vaste pays.

Pour l’Europe également, il n’était plus tenable de compter sur une unité de production dont les chaînes d’assemblage se multiplient déjà dans l’urgence depuis longtemps. Sans doute pouvait-on imaginer que l’usine de Fremont fournirait au vieux continent les premières unités du nouveau SUV électrique. Ce ne sera donc a priori pas le cas, sauf accident de parcours.

Conditionner la fabrication pour l’Europe du Model Y à la mise en service de la Gigafactory de Berlin explique l’agitation qui tourne autour de la construction du site, mais aussi et surtout la prise de risques à bâtir sans disposer du permis définitif.