Depuis quelques jours, la Toile s’affole devant le blocage volontaire des superchargeurs Tesla, aux Etats-Unis en particulier, avec de gros véhicules.

La branche chinoise du constructeur américain propose un arceau (en bleu sur la photo) qui se replie en moins d’une minute en scannant avec son smartphone le QR Code, placé derrière le chargeur rapide maison. Le dispositif fonctionne avec le soft WeChat incontournable en Chine.

Le temps de réaction du système peut sembler long, mais il sera toujours bien plus acceptable que de trouver toute une station bloquée des heures par plusieurs véhicules « ventouses ».

Si l’idée se généralise, l’ouverture de l’arceau pourra être ensuite commandée depuis l’écran tactile de la voiture ou l’application mobile Tesla.

Le principe semble imparable, ou presque, sur le papier. Mais la photo du système, certainement à améliorer ou compléter, nous laisse sceptique : Le matériel résistera-t-il à la force d’un puissant 4×4 ? Les arceaux sont-ils assez hauts ? Si des véhicules se garent entre les arceaux (tels qu’ils sont ici espacés), le blocage semble toujours possible.

Tesla saurait empêcher le blocage sauvage des superchargeurs
3.9 (78.33%) 12 votes