| Sur
20 janvier 2020 14:38

Taxi électrique : Le Royaume-Uni teste la recharge par induction

Par Philippe SCHWOERER

Propriété de la ville de Nottingham, et mis gratuitement à disposition de chauffeurs professionnels, 10 taxis électriques fournis par Nissan et LEVC, et équipés pour le ravitaillement sans fil des batteries en électricité, sillonneront pendant 6 mois le territoire.

Menée en partenariat avec Cenex (association indépendante de promotion de la mobilité à faibles émissions), Sprint Power qui a été mandaté pour développer l’architecture de recharge par induction en partenariat avec le pétrolier Shell, la ville de Nottingham, l’opérateur de recharge Parking Energy, l’université de Coventry, Transport for London (organisme public chargé des transports en commun du Grand Londres). L’expérimentation vise à s’assurer du bien-fondé d’un tel choix avant d’ouvrir l’accès du service aux électromobiliens.

Le gouvernement britannique compte beaucoup sur les taxis pour rendre évident aux automobilistes, et à travers tout le pays, l’usage des véhicules électriques. De son côté, la ville de Nottingham espère ainsi, parmi d’autres actions, parvenir à la neutralité carbone d’ici 2028.

Diverses mesures ciblant les chauffeurs de taxis les incitent à s’équiper en modèles branchés : exonération d’accise, aide à l’achat, etc.

Philippe SCHWOERER

Auteur et journaliste, Philippe est un passionné de voitures électriques depuis de très nombreuses années.

Ce site utilise les cookies.