Installées sur les aires de Chartres Gasville et Chartres Bois-Paris, le long de l’autoroute A11, ces bornes visent à faciliter les longs trajets en voiture électrique.

Haute puissance, les bornes Ionity installées chez Shell offriront une puissance allant jusqu’à 350 kW et viendront compléter une borne 50 kW du réseau Corri-Door d’Izivia, ex-Sodetrel. En pratique, chaque site est équipé de quatre chargeurs aux couleurs de Shell et de Ionity.

Partenaire du consortium allemand, Shell prévoit de déployer 500 bornes de recharge Ionity réparties sur dix marchés européens : la Belgique, la France, les Pays-Bas, l’Autriche, la République Tchèque, la Hongrie, la Pologne, la Slovaquie, la Slovénie et le Royaume-Uni.

Pour Ionity, l’ouverture de ces deux nouveaux sites est stratégique puisqu’elle permettra de faciliter les déplacements vers la façade Atlantique depuis la région parisienne. L’aire de Chartres Bois Paris est installée dans le sens province-Paris et celle de Chartres Gasville dans le sens Paris-Province.

A l’échelle française, Chartres est la troisième ville à recevoir les chargeurs Ionity après Angers et Tours. Dans sa cartographie en ligne, le consortium annonce un quatrième site « en cours de construction » sur l’aire de Fontaine Colette, au sud de Tours.

Shell inaugure ses premières bornes Ionity françaises à Chartres
4.6 (92%) 15 votes