Annoncée à de nombreuses reprises et notamment par un concept-car présenté en 2017 à Genève, la version sport de la citadine électrique de Renault pourrait potentiellement sortir d’ici trois ans.

En charge des véhicules électriques au sein du groupe au losange, Gilles Normand confirme que le constructeur continue d’étudier le sujet d’une version sport de la Renault ZOE, préfigurée par le concept « e sport » présenté en 2017 au salon de Genève.

Question d’autonomie

« Historiquement, les voitures de sport ont moins d’autonomie qu’une voiture normale, donc les gens seront prêts à avoir moins d’autonomie, mais savoir combien en moins est le sujet d’une discussion que nous avons actuellement » a expliqué le dirigeant de Renault à nos confrères britanniques d’Autocar. « Les gens s’inquiètent aussi un peu du fait qu’il n’y a pas de bruit. Si nous validons une voiture de sport électrique, nous sommes arrivés à la conclusion que nous devons générer artificiellement un bruit agréable » a-t-il ajouté.

Des déclarations qui font écho à celles d’Ali Kassaï. Il y a quelques mois, le responsable en charge de la planification produits Renault espérait être en mesure de sortir cette « ZOE RS » d’ici trois ans. Une façon de « tenir le rythme » face aux concurrents qui imaginent également des versions sportives de leurs modèles électriques.

« Nous y réfléchissons depuis longtemps. Cela arrivera le jour où les barrages routiers technologiques seront supprimés. Cela signifie des performances élevées et un intérêt économique » avait-il alors déclaré.