Le quadricycle électrique de Renault fait un carton en Asie. La marque envisage logiquement d'y déplacer la production.

Sept ans après son lancement, l’avenir du Twizy s’oriente vers l’Asie. Le marché représente 60% des ventes du quadricycle, commercialisé sous la marque Renault-Samsung. Actuellement produit en Espagne à Valladolid, le constructeur souhaite désormais l’assembler à Busan, en Corée du Sud, économisant ainsi sur le transport.

Renault-Samsung envisage d’en fabriquer 5000 exemplaires chaque année dès mars 2019. Ces modèles auraient des « spécifications plus élevées » que la version européenne, sans que le groupe en communique davantage selon le média The Chosunilbo. L’usine de Busan pourrait à terme devenir « une plaque tournante de la production de voitures respectueuses de l’environnement » a affirmé un cadre de la marque.

Renault va délocaliser la production du Twizy en Corée
4.5 (90.59%) 17 vote[s]