Pour faire face au succès de la Zoé, dont les ventes ont particulièrement progressé depuis le lancement de la ZE 40, Renault va embaucher sur ses différents sites.

A Cléon, en Normandie, où sont fabriqués les moteurs de la citadine électrique, le constructeur au losange devrait notamment recruter 100 CDI supplémentaires.

« Nous venons de mettre en service une machine toute neuve, qui nous permettra d’augmenter la capacité de production de moteurs électriques de 50 000 à 80 000 » a précisé Paul Carvalho, directeur de l’usine, au quotidien Les Echos.

Un recrutement qui ne se limite pas aux seuls moteurs puisque Renault devrait également recruter une cinquantaine de personnes au Mans, où sont fabriqués les carters assurant l’intégration de la batterie ou encore les trains avant et arrière de la voiture. Lieu d’assemblage final de la Zoé, l’usine de Flins (Yvelines) devrait également embaucher une centaine de personnes supplémentaires.

Publicité


Publicité